Avis de lecture » Les livres par mot-clé » Résultats

Au commencement était la mer - BEY Maissa

Couverture Au commencement était la mer

Au commencement était la mer... Les criques violentes et sauvages. Des refuges où les mènent leurs échappées. Ils s'y promènent sans crainte. Ils ont oublié, ils oublient - dangereux et merveilleux prodige de l'amour - la peur qui fait se terrer les hommes derrière des murs de plus en plus hauts, de plus en plus fortifiés. Nadia, frémissante devant les promesses de la vie et rebelle au destin qu'on lui impose. Karim, le faible, l'amour en secret et ses dramatiques conséquences.
Brisant silence et tabous, Maïssa Bey dénonce les violences faites aux femmes en Algérie. Roman d'amour, de haine, de trahison et de lâcheté, Au commencement était la mer dessine avec force,
Notre avis : 8 / 10 (1 note)

L'Aventure ambiguë - HAMIDOU KANE Cheikh

Couverture L'Aventure ambiguë

De manière significative "L'aventure ambiguë", histoire d'un itinéraire spirituel, porte en sous-titre "récit". Ce qui frappe en effet le lecteur de ce livre, c'est le classicisme dû autant à la retenue du ton qu'à la portée universelle de la réflexion philosophique. Sans doute l'auteur oppose-t-il à la pensée technique de l'Occident, essentiellement tournée vers l'action, la pensée de l'Islam, repliée sur elle-même, mais au-delà de cette confrontation, c’est finalement le problème de l'existence qui est posé.

Passant de l'enseignement coranique des Diallobé à l'université française, le jeune Samba Diallo doit affronter l'exil et les brèches

Notre avis : aucune note

Avril brisé - KADARE Ismail

Couverture  Avril brisé  La mort est intiment liée à la vie, c'est une évidence. Bessian, un écrivain avide de connaissances sur les coutumes qui régissent la vie des montagnards albanais, en est persuadé. Pourtant, alors qu'il entreprend avec sa femme Diane leur voyage de noces dans les lointaines contrées du Rrafsh, il imagine pouvoir garder ce regard extérieur qui les protégera du tragique. Or, le destin semble en avoir décidé autrement. Le couple ne tarde pas à croiser le chemin de Gjorg, un jeune montagnard qui, pour respecter les lois ancestrales du kanun, vient de venger son frère en tuant son meurtrier. C'est donc désormais à Gjorg de fuir celui, qui pour laver son honneur, doit à son tour lui ôter la vie... Ismaïl Kadaré plonge, avec le souci d'une littérature sobre et juste, dans l'histoire de l'Albanie et de ses coutumes. Donnant de sa patrie une image qui est loin d'être toujours lumineuse, il garde pour lui le langage de la vérité et d'un amour fou pour son peuple. L'histoire qu'il nous conte,

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

La belle histoire de Leuk-le-Lièvre - SENGHOR Léopold Sédar

Couverture La belle histoire de Leuk le lièvre

Cet ouvrage est constitué de 84 textes de lecture qui ont pour personnage principal Leuk-Le-Lièvre, figure de renom dans les contes et fables de l'Afrique Noire, au même titre que Diargogne-l'Araignée. Leuk-Le-Lièvre incarne l'intelligence qui triomphe partout et toujours dans les situations les plus difficiles, notamment face à son ennemi juré, Bouki-l'Hyène, stupide et méchant, dont le rusé lièvre fait l'éternel trompé.
Les textes sont accompagnés d'exercices d'observation, de prononciation, de
Notre avis : aucune note

L'Enfant noir - LAYE Camara

Couverture L'Enfant noir

L'enfant noir grandit dans un village de Haute-Guinée où le merveilleux côtoie quotidiennement la réalité. Son père, forgeron, travaille l'or au rythme de la harpe des griots et des incantations aux génies du feu et du vent. Respectée de tous, sa mère jouit de mystérieux pouvoirs sur les êtres et les choses. Elle sait détourner les sortilèges et tenir à l'écart les crocodiles du fleuve Niger. Aîné de la famille, le petit garçon est destiné à prendre la relève de son père à l'atelier et, surtout, à perpétuer l'esprit de sa caste au sein du village. Mais son puissant désir d'apprendre l'entraînera inéluctablement vers d'autres horizons,

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

L'Homme qui savait la langue des serpents - KIVIRAHK Andrus

Couverture L'Homme qui savait la langue des serpentsEmpreint de réalisme magique et d'un souffle inspiré des sagas islandaises, L'homme qui savait la langue des serpents révèle l'humour et l'imagination délirante d'Andrus Kivirähk.
Le roman qui connaît un immense succès depuis sa parution en 2007 en Estonie, retrace dans une époque médiévale réinventée la vie d'un homme qui, habitant dans la forêt, voit le monde de ses ancêtres disparaître et la modernité l'emporter.

Notre avis : 9 / 10 (1 note)

Kim Jiyoung, née en 1982 - NAM-JOO Cho

Couverture Kim Jiyoung, née en 1982

Kim Jiyoung est une femme ordinaire, affublée d'un prénom commun - le plus donné en Corée du Sud en 1982, l'année de sa naissance. Elle vit à Séoul avec son mari, de trois ans son aîné, et leur petite fille. Elle a un travail qu'elle aime mais qu'il lui faut quitter pour élever son enfant. Et puis, un jour, elle commence à parler avec la voix d'autres femmes. Que peut-il bien lui être arrivé ?
En six parties, qui correspondent à autant de périodes de la vie de son personnage, d'une écriture précise et cinglante, Cho Nam-joo livre une photographie de la femme coréenne piégée dans une société traditionaliste contre laquelle elle ne parvient pas à lutter. Mais qu'on ne s'y trompe pas : Kim Jiyoung est bien plus que le miroir de la condition féminine en Corée - elle est le miroir de la condition féminine tout court.

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Ma vie rebelle - HIRSI ALI Ayaan

Couverture Ma vie rebelleFille d'un opposant célèbre à la dictature de Siyad Barré, en Somalie, Ayaan Hirsi Ali a connu l'exil très jeune, puis la détresse d'une vie de réfugiée. Contrainte à l'excision, vouée à un mariage forcé, elle s'échappe pour trouver asile aux Pays-Bas. Elle y deviendra une femme libre, défiant, en même temps que les lois des siens, les barrières politiques, raciales et les menaces d'islamistes fondamentalistes. Elle est aujourd'hui une figure emblématique de la lutte pour un "islam des Lumières".
De son enfance dans la misère de Mogadiscio au Parlement néerlandais où elle fut élue en janvier 2003, l'itinéraire

Notre avis : aucune note

Nerrantsoula Tsatsa Minka - ISTRATI Panaït

Couverture Nerrantsoula Tsatsa Minka La famille Pelmutter Pour avoir aimé la terre

Trois romans et un texte, Pour avoir aimé la terre, qui est le testament spirituel de Panaït Istrati. Tsatsa Minnka raconte les amours passionnées d'une paysanne des bords du Danube. Ce fleuve venge les amoureux de l'arrogance cruelle de Nerrantsoula. Enfin, c'est avec une tendre malice qu'est racontée La famille Pelmutter (en collaboration avec Josué Jehouda) : de vieux juifs voient leurs enfants dispersés. A travers les aventures d'Isaac, de Schimke et d'Esther, le fil de la tradition se

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Notre ailleurs - KHAYAT Rasha

Couverture Notre ailleursBasil, fils d’une Allemande et d’un Saoudien, apprend que sa sœur Layla quitte l’Allemagne : elle souhaite renouer avec la culture de leur père, décédé lorsqu’ils étaient enfants, accepte un mariage arrangé et s’apprête à le fêter en grande pompe au sein de leur famille saoudienne. Contrairement à sa mère qui refuse la “nouvelle lubie” de sa fille, Basil décide de faire le voyage. Il va partager les bouleversements intimes de sa sœur et redécouvrir la famille turbulente et aimante avec laquelle il a passé sa petite enfance. Un pays plein de contradictions et d’hypocrisies se révèle alors à lui.

Biographie de l'auteur

Rasha Khayat est née à Dortmund en Allemagne en 1978, de parents germano-saoudite. Elle passe la première décennie de sa vie à
Notre avis : 9 / 10 (1 note)

Affichage des avis de lecture 1 à 10 | Page 1 de 2