Avis de lecture » Les nouveautés

Les hautes lumières - MOULINS Xavier de

Couverture Les hautes lumièresC'est une histoire d amour entre ombre et lumières, celle qui unit Nina, la coiffeuse de Bondy, à son mari Tahar, le chauffeur de taxi marocain.
C'est l'histoire d'un combat : Nina ne parvient pas à tomber enceinte, mais est prête à tout pour devenir mère. Ayant adopté avec Tahar un petit garçon au Maroc, elle se heurte à l'administration, qui refuse qu il soit ramené en France.
C'est l histoire de désirs qui s'entrechoquent : pendant que la jeune femme, à El Jadida, se bat pour aller au bout de l'adoption, Tahar, resté à Paris, s'éprend d'une photographe qui lui propose son aide afin de rapatrier l'enfant clandestinement...
Une terrible course contre la montre s'engage alors ; dans cette course, certains s'effondreront juste avant la ligne d arrivée, d autres parviendront à leurs fins mais à

Mots clés : , , ,
Notre avis : 8 / 10 (1 note)

La Daronne - CAYRE Hannelore

Couverture La DaronnePrix Le Point du polar européen 2017 - Comment, lorsqu'on est une femme seule, travailleuse avec une vision morale de l'existence... qu'on a trimé toute sa vie pour garder la tête hors de l'eau tout en élevant ses enfants... qu'on a servi la justice sans faillir, traduisant des milliers d'heures d'écoutes téléphoniques avec un statut de travailleur au noir... on en arrive à franchir la ligne jaune ?
Rien de plus simple, on détourne une montagne de cannabis d'un Go Fast et on le fait l'âme légère, en ne ressentant ni culpabilité ni effroi, mais plutôt... disons... un détachement joyeux. Et on devient la Daronne.

Biographie de l'auteur

Notre avis : aucune note

J'apprends le français - ETCHEGOIN Marie-France

Couverture J'apprends le françaisDe cette expérience, elle tire un récit tout à la fois bouleversant et drolatique  : l’histoire passionnante et mouvementée d’un double apprentissage. Le sien puisqu’elle n’a jamais enseigné ni agit au quotidien auprès des migrants. Et celui de jeunes hommes, parfois illettrés, qui au terme d’un très long et terrible voyage, se retrouvent devant un tableau, confrontés à l’une des langues les plus difficiles du monde, dont ils n’ont jamais entendu un mot. Dans le huis clos de cette classe, ils disent à nouveau «  je  » et font entendre leur incroyable odyssée tandis que leur «  professeur  » invente sa méthode en s’efforçant d’éviter les maladresses.
Quand pour la première fois, elle a franchi les portes du centre d’hébergement

Notre avis : 10 / 10 (1 note)

Un tramway nommé Désir - WILLIAMS Tennessee

Couverture Un tramway nommé DésirBlanche, une femme d'une trentaine d'années aux allures de grande dame, arrive dans le quartier français de La Nouvelle-Orléans pour rendre visite à sa soeur Stella. Là, elle découvre que sa cadette a épousé un ouvrier fruste et qu'ils vivent dans un sordide appartement. Après plusieurs semaines de lutte, de résistance, de mensonges, le papillon de nuit qu'elle est s'y brûlera les ailes.
De cet infernal ménage à trois, composé de " gens ni bons ni méchants, juste d'individus qui ne se comprennent pas les uns les autres " et à jamais incarné au cinéma par Vivien Leigh, Marlon Brando et Kim Hunter, Tennessee Williams a

Notre avis : 9 / 10 (1 note)

Souvenirs de la marée basse - THOMAS Chantal

Couverture Souvenirs de la marée basseNager. Nager pour fuir les contraintes, pour échapper aux vies imposées, aux destins réduits. Nager pour inventer sa sensualité, préserver sa fantaisie. C'est ce qu'a sans doute ressenti Jackie toute sa vie, commencée en 1919 et menée selon une liberté secrète, obstinée, qui la faisait, dans un âge bien avancé, parcourir des kilomètres pour aller se baigner sur sa plage préférée, à Villefranche-sur-Mer. Entre-temps, elle s'était mariée, avait quitté Lyon pour Arcachon, puis, devenue jeune veuve, avait échangé le cap Ferret contre le

Notre avis : 6 / 10 (2 notes)

Le traquet kurde - ROLIN Jean

Couverture Le traquet kurdeAu printemps 2015, un ornithologue amateur observe au sommet du puy de Dôme un petit oiseau, le traquet kurde, jamais vu en France auparavant, et dont nul ne sait comment il est arrivé jusque là. Sur la piste du traquet kurde, des vertes prairies du Hertfordshire aux montagnes du nord de l'Irak, le narrateur de ce récit, quant à lui, croisera les ombres de T. E. Lawrence, St. John Philby, Wilfred Thesiger et autres grandes figures de l'histoire impériale britannique.

Biographie de l'auteur

Né en 1949, Jean Rolin est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages. Dans la même collection : La Ligne de front, Journal de Gand aux Aléoutiennes, Campagnes, Vu sur la mer et Chemins d'eau.

Notre avis : 2.50 / 10 (4 notes)

Trois jours chez ma tante - RAVEY Yves

Couverture Trois jours chez ma tanteAprès vingt ans d’absence, Marcello Martini est convoqué par sa tante, une vieille dame fortunée qui finit ses jours dans une maison de retraite médicalisée, en ayant gardé toute sa tête.
Elle lui fait savoir qu’elle met fin à son virement mensuel et envisage de le déshériter.
Une discussion s’engage entre eux et ça démarre très fort.

Biographie de l'auteur

Yves Ravey, né en 1953, est un romancier et dramaturge

Notre avis : 4.25 / 10 (4 notes)

Fief - LOPEZ David

Couverture FiefQuelque part entre la banlieue et la campagne, là où leurs parents ont eux-mêmes grandi, Jonas et ses amis tuent le temps. Ils fument, ils jouent aux cartes, ils font pousser de l'herbe dans le jardin, et quand ils sortent, c'est pour constater ce qui les éloigne des autres.
Dans cet univers à cheval entre deux mondes, où tout semble voué à la répétition du même, leur fief, c'est le langage, son usage et son accès, qu'il soit porté par Lahuiss quand il interprète le Candide de Voltaire et explique aux autres comment parler aux

Notre avis : 7 / 10 (3 notes)

Un certain M. Piekielny - DESERABLE François-Henri

Couverture Un certain M. Piekielny "Quand tu rencontreras de grands personnages, des hommes importants, promets-moi de leur dire : au n°16 de la rue Grande-Pohulanka, à Wilno, habitait M. Piekielny". Quand il fit la promesse à ce M. Piekielny, son voisin, qui ressemblait à "une souris triste", Roman Kacew était enfant. Devenu adulte, résistant, diplomate, écrivain sous le nom de Romain Gary, il s'en est toujours acquitté : "Des estrades de l'ONU à l'Ambassade de Londres, du Palais Fédéral de Berne à l'Elysée, devant Charles de Gaulle et Vichinsky, devant les hauts dignitaires et les bâtisseurs pour mille ans, je n'ai jamais manqué de mentionner l'existence du petit homme", raconte-t-il dans La promesse de

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

La fonte des glaces - BAQUE Joel

Couverture La fonte des glacesLouis, un retraité taciturne, ancien charcutier, veuf à la vie tranquille et ordonnée, devient malgré lui une icône planétaire de l’écologie au terme d’un parcours commencé dans une brocante – où il découvre un manchot empereur pour lequel il va éprouver un irrésistible coup de foudre – qui se poursuit en Antarctique, puis dans le grand Nord et se termine dans le port de Toulon où Louis, juché sur un iceberg transporté là à grands frais par un fabricant de boissons à base de glace polaire fondue, devient un plaidoyer vivant, et contradictoire, contre la fonte de la banquise.
Dans ce roman, la fonte des glaces est celle de la banquise, comme on l’a vu, mais aussi celle d’un homme dont l’existence, jusqu’alors

Notre avis : 7.33 / 10 (3 notes)

Affichage des avis de lecture 1 à 10 | Page 1 de 10