Avis de lecture » Les nouveautés

Annie de Pène, une journaliste au cœur de la Grande Guerre - BRECHEMIER Dominique

Couverture Annie de Pène, une journaliste au cœur de la Grande Guerre

Annie de Pène, journaliste, éditrice, directrice de revues et romancière, s'impliqua comme beaucoup de ses concitoyennes dans la Grande Guerre. Depuis les tranchées, elle a livré ses reportages pour Le Matin et L'Oeuvre. Elle a notamment décrit la vie des femmes à l'arrière en s'interrogeant sur leur évolution à travers ses reportages et ses chroniques. Cet ouvrage présente quatre années de sa vie professionnelle, marquées par la fin prématurée de celle que Colette appelait « mon Annie d'enfance ».

Notre avis : aucune note

Les Prénoms épicènes - NOTHOMB Amélie

Couverture Les Prénoms épicènes

Les prénoms épicènes peuvent être à la fois masculins et féminins. A ce nom savant on préfère souvent le terme de prénoms mixtes.
Derrière le titre d'Amélie Nothomb, l'histoire d'une relation père fille.
Ce roman sera en quelque sorte une contrepartie du précédent "Frappe-toi le cœur", qui traitait d'une relation mère fille.

Mots clés : ,
Notre avis : 7 / 10 (1 note)

Seules les bêtes - NIEL Colin

Couverture Seules les bêtes

Prix Landerneau - Polar 2017.  Une femme a disparu. Sa voiture est retrouvée au départ d'un sentier de randonnée qui fait l'ascension vers le plateau où survivent quelques fermes habitées par des hommes seuls. Alors que les gendarmes n'ont aucune piste et que l'hiver impose sa loi, plusieurs personnes se savent pourtant liées à cette disparition. Tour à tour, elles prennent la parole et chacune a son secret, presque aussi précieux que sa propre vie. Et si le chemin qui mène à la vérité manque autant d'oxygène que les hauteurs du ciel qui ici écrase les vivants, c'est que cette histoire a commencé loin, bien loin de cette montagne sauvage où l'on est séparé de tout, sur un autre continent où les désirs d'ici battent la chamade. Avec ce roman choral, Colin Niel orchestre un récit saisissant dans une campagne où

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Le Café Julien - POWELL Dawn

Couverture Le Café Julien

Dans le New York des années 1940, le charme désuet du Café Julien attire les âmes vagabondes en quête de luxe ou d'inspiration. Écrivains ratés, étudiants bohèmes, mondains en goguette, tous se retrouvent autour d'un Pernod pour disserter sur le monde. Certains possèdent un attachement tout particulier au lieu, comme Rick et Ellenora, un couple qui se cherche autant qu'il se fuie ou encore Elsie Hookley, une aristocrate excentrique qui prend un malin plaisir à s'immiscer dans la vie des autres. À travers ces portraits sans fard de la bonne société new-yorkaise, Dawn Powell épingle comme personne les mœurs d'une époque révolue, mais étrangement familière.

Notre avis : aucune note

Une époque exquise - POWELL Dawn

Couverture Une époque exquise

Amanda Keeler, ravissante jeune femme de l'Ohio, est devenue une figure new-yorkaise grâce à son mariage avec le magnat de la presse Julian Evans. C'est avec empressement que Vicky Evans, encore sous le coup d'un échec sentimental, accepte l'invitation de son ancienne camarade de classe, et vient tenter sa chance à New York. Comment la candide petite provinciale pourrait-elle imaginer que son amie d'enfance va l'utiliser pour cacher sa double vie à son influent mari ? Et que tous les amis d'Amanda vont, tour à tour, se servir d'elle ?
Dans ce roman publié pour la première fois en 1942, Dawn Powell dissèque la frivolité et la prétention de l'élite new-yorkaise avec le talent et l'humour acerbe qu'on lui connaît.

Notre avis : 7 / 10 (1 note)

Antoine et Isabelle - BOREL Vincent

Couverture Antoine et Isabelle

Prix PAGE DES LIBRAIRES 2010 - En 1925 à Barcelone, Antonio et Isabel rêvent d'une vie libre, à l'image des utopies de leur temps. Ils sont entraînés dans le tourbillon de l'Histoire : Antonio combat pour la République espagnole, Isabel fuit le régime franquiste. En France, après la guerre, les deux amants pourront enfin renaître de leurs cendres, sous les noms d'Antoine et Isabelle.

Notre avis : aucune note

La Place - ERNAUX Annie

Couverture La Place

Prix Renaudot 1984  «Enfant, quand je m'efforçais de m'exprimer dans un langage châtié, j'avais l'impression de me jeter dans le vide.Une de mes frayeurs imaginaires, avoir un père instituteur qui m'aurait obligée à bien parler sans arrêt en détachant les mots. On parlait avec toute la bouche.Puisque la maîtresse me "reprenait", plus tard j'ai voulu reprendre mon père, lui annoncer que "se parterrer" ou "quart moins d'onze heures" n'existaient pas. Il est entré dans une violente colère. Une autre fois : "Comment voulez-vous que je ne me fasse pas reprendre, si vous parlez mal tout le temps !" Je pleurais.

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

La Reine des pommes - HIMES Chester

Couverture La Reine des pommesEmployé des pompes funèbres, Jackson est un naïf. Il fait confiance à Hank, un aigrefin qui lui a fait croire qu'il possède, comme Jésus, le pouvoir de multiplication. Sauf qu'ici, il ne s'agit ni de pain, ni de vin, mais de billets de banque. Jackson y perd tout son magot et, par la même occasion, son épouse Imabelle. Pour retrouver Hank, ses complices et aussi sa femme, Jackson fait appel à son frère Goldy, un indicateur qui met la police sur la piste. Paru en 1957, La Reine des pommes, Grand Prix de littérature policière, est une farce féroce qui inaugure la série de romans où interviennent Fossoyeur Jones et Ed Cercueil Johnson. Ces deux célèbres inspecteurs noirs sont chargés de faire respecter la loi dans le ghetto de Harlem, à New York. Dans ce premier volet, Chester Himes décrit cet univers impitoyable et loufoque à travers le regard d'un

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Le dernier gardien d'Ellis Island - JOSSE Gaëlle

Couverture Le dernier gardien d'Ellis Island

New York, 3 novembre 1954. Dans quelques jours, le centre d'immigration d'Ellis Island va fermer. John Mitchell, son directeur, reste seul dans ce lieu déserté, remonte le cours de sa vie en écrivant dans un journal les souvenirs qui le hantent : Liz, l’épouse aimée, et Nella, l’immigrante sarde porteuse d'un très étrange passé. Un moment de vérité où il fait l’expérience de ses défaillances et se sent coupable à la suite d’évènements tragiques. Même s'il sait que l’homme n'est pas maître de son destin, il tente d'en saisir le sens jusqu'au vertige. À travers ce récit résonne une histoire d'exil, de transgression, de passion amoureuse, et de

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Le Vieux qui lisait des romans d'amour - SEPULVEDA Luis

Couverture Le Vieux qui lisait des romans d'amourAntonio José Bolivar connaît les profondeurs de la forêt amazonienne et ses habitants, le noble peuple des Shuars. Lorsque les villageois d'El Idilio les accusent à tort du meurtre d'un chasseur blanc, le vieil homme se révolte. Obligé de quitter ses romans d'amour – seule échappatoire à la barbarie des hommes – pour chasser le vrai coupable, une panthère majestueuse, il replonge dans le charme hypnotique de la forêt. Pour ce premier roman, Luis Sepúlveda a obtenu le prix Tigre Juan, le prix Relais H du roman d'évasion 1992 et le prix France Culture étranger 1992.

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Affichage des avis de lecture 1 à 10 | Page 1 de 8