Le lambeau - LANCON Philippe

Couverture Le lambeauPrix FEMINA et Prix spécial du jury RENAUDOT 2018 - Lambeau, subst. masc. 1. Morceau d'étoffe, de papier, de matière souple, déchiré ou arraché, détaché du tout ou y attenant en partie. 2. Par analogie : morceau de chair ou de peau arrachée volontairement ou accidentellement. Lambeau sanglant ; lambeaux de chair et de sang. Juan, désespéré, le mordit à la joue, déchira un lambeau de chair qui découvrait sa mâchoire (Borel, Champavert, 1833, p. 55). 3. Chirurgie : segment de parties molles conservées lors de l'amputation d'un membre pour recouvrir les parties osseuses et obtenir une cicatrice souple. Il ne restait plus après l'amputation qu'à rabattre le lambeau de chair sur la plaie, ainsi qu'une épaulette à plat (Zola, Débâcle, 1892, p. 338). (Définitions extraites du Trésor de la Langue Française).

 Biographie de l'auteur

Philippe Lançon, né en 1963, est un journaliste et romancier français.
Titulaire d'une maîtrise en droit européen et diplômé du CFJ (promotion 1986), il est journaliste au quotidien "Libération", chroniqueur et critique littéraire.
Il est également chroniqueur pour l'hebdomadaire "Charlie Hebdo" et à partir de fin 2014 devient un membre de la tribune "théâtre" du Masque et la Plume sur France Inter.
Passionné de littérature hispanique, il publie en 2004 "Je ne sais pas écrire et je suis un innocent", sous le pseudonyme de Gabriel Lindero.
Il a reçu en mars 2011 le prix Hennessy du journalisme littéraire et en 2013, le Prix Jean-Luc Lagardère du journaliste de l'année. Philippe Lançon a emporté la bourse de la découverte 2012 de la Fondation Princesse Grace pour "Les îles" (Lattès, 2011), premier roman publié sous son patronyme.
Le 7 janvier 2015, il est gravement blessé au cours d'un attentat contre "Charlie Hebdo". Il subira jusqu'à 22 passages au bloc, dont 13 opérations pour sa mâchoire.
En 2018, il raconte cette tragédie dans un livre intitulé "Le lambeau".

Date première édition: avril 2018

Editeur: Gallimard

Genre: Roman

Mots clés :

Notre avis : 7.75 / 10 (4 notes)

Enregistré le: 13 décembre 2018



Claudine
Appréciation de lecture
Le lambeau
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #4 du : 24 avril 2019
Même si ce récit est un peu long, j'ai beaucoup aimé ce best seller où il est question d'une reconstruction tant physique que psychologique après un attentat...

La musique et la littérature ont aidé Philippe Lanson pendant ces longs mois de souffrances, mais tout le personnel hospitalier, sa famille, et ses amis ont également joué un rôle très important dans ce retour à la vie.

Beau témoignage.
Michel G.
Appréciation de lecture
Le lambeau
Appréciation : 6 / 10
Commentaire #3 du : 10 avril 2019
Ce portrait a reçu un accueil triomphal qui a même surpris son auteur !
J'imagine qu'écrire était une forme de thérapie lui permettant "d'échapper à son corps". Récit intime destiné en priorité à ses proches soutiens et au monde médical extraordinaire de dévouement et de disponibilité.
Toutefois, j'ai eu parfois du mal à suivre Lançon dans ses développements et trouvé cet ouvrage vraiment très long.
Gislaine
Appréciation de lecture
Le lambeau
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #2 du : 09 février 2019
Le journaliste Philippe Lançon a été grièvement blessé au visage dans les locaux de Charlie Hebdo, par les frères Kouachi le 7 janvier 2015.

 Je pensais trouver dans ce livre quelques éléments de réflexion et compréhension concernant l'attentat. Excepté le chapitre relatant le drame de 2 minutes retranscri avec beaucoup d'émotion, ce roman est le témoignage d'une reconstruction physique et psychologique.

Il faut saluer la volonté de fer de cet homme de 51 ans subissant de nombreuses opérations et greffes. Dans un style très travaillé, le lecteur partage ses pensées, ses souvenirs, les visites de ses proches qui partagent sa chambre de temps en temps. Le récit est bavard, trop peut-être, car l'auteur se met à nu. Ce n'est plus l'heure de mentir, ni de se mentir. La littérature l'aide beaucoup : Kafka, Thomas Mann (la montagne magique) et Proust (passage concernant la grand-mère). La musique de Bach sera comme un baume sur le visage de ce nouvel homme.
Un hommage est rendu au l'hôpital qui s'investit 24h/24, à la limite de l'épuisement.

Ce livre-thérapie ne décrit pas les causes de la violence, ni les autres victimes, mais la peur de sortir de sa chambre-cocon, le comment revenir à la vraie vie et ce sera très très long et difficile.
CORRE CATHERINE
Appréciation de lecture
Le lambeau
Appréciation : 9 / 10
Commentaire #1 du : 27 janvier 2019
Superbe livre qui est un hommage à la littérature, à Proust, à la musique.
Tous ces éléments ont permis à l'auteur victime d'un attentat de se reconstruire, non sans douleur.
C'est un hymne à la vie malgré les reconstructions, les greffes multiples.
A lire absolument

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :