Glacé - MINIER Bernard

Couverture Glacé

Prix Festival Polar Cognac 2011

Décembre 2008, dans une vallée encaissée des Pyrénées. Au petit matin, les ouvriers d'une centrale hydroélectrique découvrent le cadavre d'un cheval sans tête, accroché à la falaise glacée.
Le même jour, une jeune psychologue prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée.
Le commandant Servaz, 40 ans, flic hypocondriaque et intuitif, se voit confier cette enquête, la plus étrange de toute sa carrière. Pourquoi avoir tué ce cheval à 2 000 mètres d'altitude ? Serait-ce, pour Servaz, le début du cauchemar ?

Une atmosphère oppressante, une intrigue tendue à l'extrême, une plongée implacable dans nos peurs les plus secrètes, ce premier roman est une révélation !

 

Biographie de l’auteur

Originaire de Béziers, Bernard Minier a grandi au pied des Pyrénées. Contrôleur principal des douanes, marié et père de deux enfants, il vit en région parisienne.

 

Date première édition: février 2011

Editeur: XO

Genre: Policier

Mots clés :

Notre avis : 8 / 10 (5 notes)

Enregistré le: 03 octobre 2012



POMAH
Appréciation de lecture
Glacé
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #5 du : 15 décembre 2019
J'ai attendu trop longtemps pour lire le premier roman de BERNARD MINIER - j'ai accroché dès les premières lignes :
dans une vallée encaissée des PYRENEES, les ouvriers d'une centrale hydroélectrique découvrent un cheval sans tête, accroché à la paroi glacée de la montagne - en même temps, une jeune psychologue, prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée - le commandant SERVAZ, 40 ans, se voit confier cette étrange enquête - vont suivre d'autres meurtres - il porte bien son titre - l'auteur nous fait claquer des dents - les nuits polaires, la neige - le froid de l'institut - les poursuites sur les routes glacées - le vent - on y est - et SERVAZ s'enrhume - 700 pages que j'ai dévoré - atmosphère oppressante et intrigue tendue - il y a même quelques explications sur les comportements des sociopathes, une autopsie en directe, et des questionnements sur les secrets intimes des personnages -
mais je suis restée sur ma faim à la fin - je la voyais autrement - mais c'est sans doute pour lire la suite .......
Michel G
Appréciation de lecture
Glacé
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #4 du : 27 octobre 2013
Amateurs de bons polars, à vos livres !
Côté surprises, rebondissements et suspense ce thriller m'a un peu rappelé "la vérité sur l'affaire Harry Québert" de Dicker c'est dire .....
Un seul regret : le style quelconque.
Ingrid
Appréciation de lecture
Glacé
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #3 du : 30 mai 2013
Premier roman de Bernard Minier, c'est une réussite. On est captivé par cette enquête !!! La fin laisse présager une suite où l'on pourrait retrouver certains personnages...
marie-claire
Appréciation de lecture
Glacé
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #2 du : 05 décembre 2012
Un décor grandiose mais inquiétant, de nombreux personnages qui se croisent et qui enquêtent en parallèle, quelques retour en arrière: voici un bon policier qu'on a du mal à lâcher.
Quelques longueurs à déplorer -surtout au début- mais ne boudons pas le plaisir de frissonner !
Claudine G.
Appréciation de lecture
Glacé
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #1 du : 04 octobre 2012
livre passionnant pour les amateurs de thrillers : une intrigue très bien menée, un suspens qui tient le lecteur en haleine jusqu'à la fin du roman. La clé de l'énigme n'étant pas forcément prévisible, difficile de se détacher de ce roman avant de l'avoir terminé, malgré ses 700 pages...
Le prix du meilleur roman francophone obtenu au Festival polar de cognac est amplement justifié.

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :