Voyage d'une Parisienne à Lhassa - DAVID-NEEL Alexandra

Couverture Voyage d'une Parisienne à LhassaLe 28 février 1924, Alexandra David-Néel pénètre à Lhassa après un périple de huit mois sur le plateau Tibétain. Déguisée en vieille mendiante et accompagnée du jeune lama Yongden, qui deviendra son fils adoptif, elle est la première femme occidentale à entrer dans la capitale du Tibet jusqu'alors interdite aux étrangers. "Voyage d'une Parisienne à Lhassa, à pied et en mendiant de la Chine à l'Inde à travers le Tibet" est le récit de cette stupéfiante aventure dans les royaumes de l'Himalaya qui fait encore rêver des générations d'adultes. Exploratrice, ethnologue, écrivain, parlant plusieurs langues, elle scrute avec assiduité et patience les faits, les populations, les coutumes, les idiomes. Elle erre dans les déserts, affronte le froid, la chaleur, la faim, la soif, la fièvre, les maladies et les soucis financiers. Dotée d'une connaissance profonde des philosophies et des religions orientales, franc-maçonne et bouddhiste, elle offre au lecteur sa propre quête spirituelle et sa découverte fascinante de mentalités étranges, de systèmes de vie et de pensée insoupçonnés, nous parlant des magiciens, des sorciers et de l'extase des mystiques. Jamais encore avant elle un récit de voyage n'était entré aussi avant dans l'intimité spirituelle et psychique des peuples vivant sous le toit du monde.

Biographie de l'auteur

Née en 1868 à Saint-Mandé, près de Paris, décédée à Digne en 1969, Alexandra David-Néel s'embarque à 23 ans pour le Sri Lanka et ne cessera dès lors de sillonner l'Asie. Disciple du géographe Élisée Reclus, polyglotte, elle est tour à tour exploratrice, reporter et ethnologue au cours d'une longue pérégrination qui la mène de l'Inde au Tibet. Ses observations sont recueillies dans une trilogie qui paraît de 1926 à 1933, et dont le premier volet, Voyage d'une Parisienne à Lhassa, connaît un succès mondial. Mais son nom reste avant tout attaché à la divulgation d'un système de pensée et d'une spiritualité dont la profondeur se dérobait jusqu'alors au public occidental. Elle consacre ainsi plusieurs écrits – introductions générales ou romans initiatiques – au bouddhisme, parmi lesquels Le bouddhisme du Bouddha et Le lama aux cinq sagesses. Sa correspondance avec son mari, recueillie dans un Journal de voyage, restitue l'itinéraire d'une aventurière qui, au cours d'une existence centenaire, s'est imposée comme l'une des plus grandes dépositaires occidentales de la sagesse orientale.

 

 

Date première édition: juin 1926

Editeur: Points

Genre: Récit de voyage , Roman

Mots clés :

Notre avis : 9 / 10 (1 note)

Enregistré le: 29 septembre 2018



Joëlle F
Appréciation de lecture
Voyage d'une Parisienne à Lhassa
Appréciation : 9 / 10
Commentaire #1 du : 17 novembre 2018
J'ai été envoutée par la plume d'Alexandra David Neel, Une remarquable épopée pour cette femme éprise d'orientalisme qui dans des conditions extrêmes et avec des moyens rudimentaires ira au bout de son rêve, atteindre la ville interdite de Lhassa.
Je m'incline devant le courage de cette femme moderne éprise de liberté.

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :