Une vie - VEIL Simone

Couverture Une vieSimone Veil accepte de se raconter à la première personne.
Personnage au destin exceptionnel, elle est la femme politique dont la légitimité est la moins contestée en France et à l'étranger ; son autobiographie est attendue depuis longtemps.
Elle s'y montre telle qu'elle est : libre, véhémente, sereine.

Biographie de l’auteur :
Simone Veil, (1927-2017) née Simone Jacob, est une femme politique française.
Arrêtée à 16 ans tout comme ses parents et ses sœurs, elle est déportée à Auschwitz-Birkenau. Seules ses deux sœurs Madeleine et Denise ainsi qu'elle même survivront aux camps de la mort.
Après son retour en France, le 23 mai 1945, elle s'inscrit à la faculté de droit de Paris et à l'Institut d'études politiques de Paris, où elle rencontre Antoine Veil (1926-2013), futur inspecteur des finances et chef d'entreprises, qu'elle épouse le 26 octobre 1946. Ils ont eu trois fils.
Munie de sa licence de droit et de son diplôme de l'Institut d'études politiques de Paris, elle renonce à la carrière d'avocate et passe avec succès, en 1956, le concours de la magistrature. Elle occupe dès lors un poste de haut fonctionnaire dans l'administration pénitentiaire au ministère de la Justice, où elle s'occupe des affaires judiciaires.
En mai 1974, Simone Veil est nommée ministre de la Santé par Valéry Giscard d'Estaing. Quelques mois plus tard, celle-ci parviendra à imposer au Parlement une loi instaurant l'Interruption volontaire de grossesse (IVG).
À la demande du président Valéry Giscard d'Estaing, elle conduit la liste Union pour la démocratie française (UDF) aux élections européennes de 1979, les premières au suffrage universel. À la suite de la victoire relative de l'UDF, elle quitte le gouvernement.
Le 17 juillet 1979 elle est élue présidente du Parlement européen. Elle restera présidente jusqu'en 1982 et députée européenne jusqu'en 1993, date à laquelle Edouard Balladur la rappelle au gouvernement en la nommant ministre d’État en charge des Affaires sociales, de la santé et de la ville. Elle sera également membre du Conseil constitutionnel de 1998 à 2007.
Simone Veil a écrit en 2007 une autobiographie à succès, "Une vie", dans laquelle elle racontait son destin de rescapée des camps, son athéisme, son féminisme. L’ouvrage a été traduit en une quinzaine de langues. Il a obtenu le prix des Lauriers Verts en 2009.
En 2008, Simone Veil avait été élue à l'Académie française et, en 2012, élevée à la dignité de Grand Croix, la plus haute distinction de l'Ordre de la Légion d'honneur.

Date première édition: octobre 2007

Editeur: Le livre de poche

Genre: Biographie , Roman historique

Mots clés :

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Enregistré le: 04 novembre 2017



Gislaine
Appréciation de lecture
Une vie
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #1 du : 15 janvier 2018
La vie d’une grande dame : Simone Veil et un destin exceptionnel raconté en toute modestie par elle-même.
Déportation à l’âge de 16 ans avec sa mère et sa sœur.

Reconstruction et vie de famille avec 3 enfants
Études de droit
Poste dans l'administration pénitentiaire
Ministre de la santé (libéralisation de la contraception et le droit à l'avortement)
Parlement européen
Conseil Constitutionnel
Académie française

Un incroyable destin !

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :