Summer - SABOLO Monica

Couverture SummerLors d’un pique-nique au bord du lac Léman, Summer, dix-neuf ans, disparaît. Elle laisse une dernière image  : celle d’une jeune fille blonde courant dans les fougères, short en jean, longues jambes nues. Disparue dans le vent, dans les arbres, dans l’eau. Ou ailleurs  ?
Vingt-cinq ans ont passé. Son frère cadet Benjamin est submergé par le souvenir. Summer surgit dans ses rêves, spectrale et gracieuse, et réveille les secrets d’une famille figée dans le silence et les apparences.
Comment vit-on avec les fantômes  ? Monica Sabolo a écrit un roman puissant, poétique, bouleversant.

Biographie de l’auteur :

Née à Milan en 1971, Monica Sabolo est une romancière française. Ex-rédactrice en chef Culture à Grazia, elle est l'auteur du Roman de Lili (2000), de Jungle (2005) et de Tout cela n'a rien à voir avec moi (2013), récompensé par le Prix de Flore. Son dernier roman, Crans-Montana, a remporté en 2015 le Grand prix de la SGDL. Tous ses ouvrages ont paru aux éditions Jean-Claude Lattès. Fin 2017, elle publie, toujours chez le même éditeur, Summer.

Date première édition: août 2017

Editeur: JC Lattes

Genre: Roman

Mots clés :

Notre avis : aucune note

Enregistré le: 24 janvier 2018



FOULON
Appréciation de lecture
Summer
Appréciation : 6 / 10
Commentaire #8 du : 08 mai 2018
Arcanes psychologiques d'un homme à la recherche de sa petite sœur disparue il y a 24 ans dans les eaux sombres du lac Léman.
Brisé par cette disparition et par le silence qui l'entoure, la vie de cet homme se déroule sur le divan de son psy. Huis clos avec les souvenirs, une obsession malsaine.
L'ambiance de ce roman est pesante, à la limite du supportable.
Rachid
Appréciation de lecture
Summer
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #7 du : 01 mai 2018
Summer,

Le thème ne m'enthousiasmait pas : un quadragénaire déprimé par la disparition de sa sœur, 24 ans plus tôt, étale ses mal-être. Les souvenirs d'une enfance anéantie par le drame peuplent le premier tiers du roman. Ils m'ont paru longs et répétitifs. Pourtant le style accroche, la confusion, voire le chaos des émotions, sont tellement bien rendus que j'ai continué. Avec la précision d'un scalpel, la plume de Monica Sabolo défait un à un les fils qui constituent l'écheveau mortifère d'un drame fondé sur les non-dits, les mensonges, le conformisme social, les hontes et les peurs. Et puis, les choses s'animent, le lecteur saisit peu à peu de quelle manière cette disparition détermine la courbe de vie chaotique de son jeune frère, hantée par un passé qui n'est plus. Et le lecteur découvre, atterré, les réponses hasardeuses et impuissantes de la litanie de psys qui se succèdent et la fuite progressive et inexorable dans la drogue.

Quant à la fin du roman, elle est simplement exaltante, on tourne les pages avec l'envie de connaître une fin que l'on redoute et qui surprend, vraiment. On y retrouve la tension des bons polars avec ses coups de poker et ses retournements de situation. Bravo !

On commence ce livre en pensant que la lumière est dans le style plus que dans le thème et on finit par oublier le thème pour ne garder que la lumière.
Gislaine
Appréciation de lecture
Summer
Appréciation : 5 / 10
Commentaire #6 du : 30 avril 2018
La quatrième de couverture dit :
"Lors d’un pique-nique au bord du lac Léman, Summer, 19 ans, disparaît.
Elle laisse une dernière image : celle d’une jeune fille blonde courant dans les fougères, short en jean, longues jambes nues".

Je n'ai pas du tout adhéré à ce roman que je trouve plein de redites, d'images artificielles (les apparences d'une famille bourgeoise suisse), de méandres troubles (les séances chez le psy). On se noie littéralement dans une prose poétique (comme dans le lac Léman toujours présent) et les personnages en perdent leur épaisseur.

La thématique des secrets de famille n'est pas assez approfondi.
Je trouve ce roman superficiel et vaporeux.
POMAH
Appréciation de lecture
Summer
Appréciation : 6 / 10
Commentaire #5 du : 23 avril 2018
Benjamin, suit une thérapie psychiatrique, suite à la disparition mystérieuse de sa soeur il y a 24 ans.
Enlisé dans un conflit personnel et familial, les souvenirs par flash, émiettent les personnalités du père, de la mère, de sa soeur, de ses amis - les tensions se nouent, ont du mal à se dénouer - Lui seul va pouvoir terminer sa guérison -
quelle ambiance opaque entoure cette disparition - BENJAMIN étouffe - moi aussi ...

silences lourds des secrets de famille, sauver les apparences, .....condamner les enfants !!!!!et leur vie d'adultes
Marinette
Appréciation de lecture
Summer
Appréciation : 7 / 10
Commentaire #4 du : 17 avril 2018
À l'âge de 19 ans, lors d'un pique-nique, Summer , la sœur de Benjamin, de quelques années plus jeune et mal dans sa peau, disparaît sans laisser de trace. 25 ans après, Benjamin retrace sa vie et les mystères autour de cette disparition, avec pour toile de fond le lac Léman. Ce lac est chargé de symboles, beauté , poésie, vie bourgeoise, mais vase, aussi. Au travers des questions et de la dépression qui hantent le narrateur, on découvre par flash-back, au détour d'une conversation, les fêlures et les secrets de cette famille bourgeoise, presque idéale, qui ont détruit l'adolescent.
Roman psychologique agréablement écrit et original (point de vue du frère et non pas des parents ) ne constitue pas néanmoins un coup de cœur.
Marie-Claire
Appréciation de lecture
Summer
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #3 du : 14 avril 2018
C’est un roman d’introspection avec une trame policière sur fond de secrets de famille .
Benjamin , rongé par la disparition de sa sœur, cherche toujours l’explication , 24 ans plus tard .Cette sœur lumineuse, admirée, enviée même, et devenue un sujet tabou, doublement disparue donc.
Benjamin se sent confusément coupable et plonge sans cesse dans les eaux troubles de sa mémoire et du lac. Le lac Léman « à la beauté inquiétante » est omniprésent avec ses algues comme des tentacules , ses monstres prêts à nous engloutir...L’ambiance est pesante donc mais le côté lancinant est là pour faire ressentir la sensation de suffocation, de malaise du narrateur.
Peu à peu, la vérité apparaît à travers les flasbacks, les confidences, les révélations de la police et l’image de la famille « parfaite » vole en éclats !
Michel-Henri
Appréciation de lecture
Summer
Appréciation : 9 / 10
Commentaire #2 du : 12 avril 2018
Nous sommes 25 ans après un drame qui s’est produit pendant l’adolescence du narrateur et qui a fait que sa vie s’est arrêtée brusquement, suspendue. Ce drame c’est la disparition de sa sœur, inexpliquée. Nous comprenons que Benjamin depuis ce moment a été comme happé par le mystère, il ne vit plus vraiment. Son corps physique est là mais son esprit est auprès de sa sœur dans un endroit qu’il ne peut que supposer : au fond du lac ?.
Nous prenons donc l’histoire à ce moment où il y a rupture. Benjamin ne peut plus continuer de vivre ainsi, en tension. Il doit savoir enfin. L’intrigue suit un peu la logique d’un roman policier. Le narrateur est à la recherche d’indices, sauf que les indices ici sont enfouis en lui, dans son inconscient.
Il va découvrir progressivement que son enfance, son adolescence se sont déroulés sur un fond de mensonges. Il va s’apercevoir que ses parents ne sont pas les personnes aimantes sur lesquelles il croyait pouvoir compter.
Le lac Léman est omniprésent dans le roman, il représente clairement l’inconscient du narrateur et aussi la part d’ombre des autres protagonistes.
C’est bien écrit, poétique parfois, et surtout c’est parfaitement construit. C’est comme un thriller, la tension monte jusqu’à une résolution inévitable. Sauf qu’ici cela finit plutôt bien. Le narrateur retrouve sa sœur, il peut recommencer de vivre.
Il y a peut-être quelques longueurs par moment mais c’est sans doute voulu pour mieux montrer comment le héros est englué dans son passé.
Ce roman est un témoignage de plus sur les ravages que peuvent causer les secrets de famille qui « lentement empoisonnent ». Nous nous prenons à souhaiter qu’à la fin Benjamin « abandonne pour toujours ce grand pré mal fleuri ».
Claudine
Appréciation de lecture
Summer
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #1 du : 25 janvier 2018
Rentrée littéraire 2017
Livre intéressant par la façon étonnante de la recherche de la vérité suite à la disparition d'une jeune fille solaire. 24 ans après cette disparition Benjamin le frère de Summer a des éclairs de lucidité où il revit des moments de sa jeunesse dont il garde un souvenir heureux. Pourquoi a t il besoin d'entreprendre une analyse ?
Ce livre m'a beaucoup accaparée par son suspens et le dénouement inattendu qu'il ne faut surtout pas dévoiler. belle découverte de cette écrivaine finaliste avec ce livre du prix Goncourt des lycéens.

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :