Animations » 2012 La soupe

Les Amis de la Bibliothèque ont choisi le thème de "LA SOUPE"

les mercredi 14, samedi 17 et samedi 24 novembre 2012 :

Concours de la 'Meilleure SOUPE'

apportée par les Semeyens et voisins, le centre de loisirs, les écoles ...

 

La soupe de la souris verte

image Concours meilleure soupe

3eme Prix du jury (Econome de bronze) a été attribué au Centre de Loisirs

Ingrédients :

2 belles courgettes + 40 cl d crème liquide + 1 oignon

2 bouillons cube + 200 g de chèvre frais + sel, poivre

 

Concombre à la fêta

image Concours meilleure soupe

2eme Prix du jury (Louche d'argent) a été attribué aux élèves de CM2 de l’école de Semoy

Paul, Romain, Eliot, Bastien, Matis, Baptiste, Antoine et Léo.

 

Ingrédients :

2 concombres + 2 gousses d’ail

1 oignon nouveau + 1 yaourt nature

150g de fêta +De la menthe + Un peu d’huile d’olive

 

Préparation :

Epluchez les concombres, l’ail et l’oignon.

Dégermez l’ail.

Coupez l’oignon et les concombres en cubes.

Ajoutez la fêta, le yaourt et l’ail coupé finement.

Mixez l’ensemble. Mettez au réfrigérateur.

Rectifiez l’assaisonnement et servez bien frais saupoudré de menthe et arrosé d’un filet d’huile d’olive.

 

 


Potage au céleri (soupe froide)

image Concours meilleure soupe

1er Prix du jury (Cocotte d'Or) a été attribué à Paulette

 

INGREDIENTS :

2 pommes granny, 1 boule moyenne de céleri-rave,

le jus d’un demi citron, 1 oignon,

1 bouquet de ciboulette, 30 gr de margarine végétale,

1 litre de bouillon de légumes,

1 pointe de muscade fraîchement râpée, sel, poivre.

 

PREPARATION :

Pelez et hachez l’oignon, épluchez et coupez en gros cubes les pommes et le céleri.

Dans la cocotte, faites revenir doucement l’oignon dans la margarine fondue jusqu’à ce qu’il devienne transparent (il ne doit pas dorer).

Ajoutez la muscade, les pommes et le céleri ; prolongez la cuisson 5 minutes en remuant de temps en temps.

 

Pendant ce temps, portez à ébullition le bouillon et versez sur la préparation précédente.

Salez et poivrez, laisser cuire 30 mn. A feu doux, cocotte à moitié couverte.

Laissez refroidir et ajoutez le jus de citron puis mixez pour obtenir un velouté bien lisse.

Couvrez et laissez au frigo.

Au moment de servir cette soupe froide, rectifiez l’assaisonnement et ajoutez la ciboulette ciselée.

 

Soupe de fraises

image Concours meilleure soupe

Prix du Public (Panier de légumes) a été attribué aux élèves de CM2 de l’école de Semoy

Pierre, Pierric, Sarah, Safa, Samantha, Nawelle, Eliza et Jacinthe.


Ingrédients :

500g de fraises et 250g de framboises

50g de sorbet de fraise + Sirop d’agave selon le gout.

 

Préparation :

Lavez les fraises sans les équeuter, séchez-les sur un papier absorbant.

Equeutez-les et réservez en quelques unes avec leur queue pour décorer l’assiette.

Mixez les fruits avec du sorbet jusqu’à ce que l’appareil soit fluide en ajoutant éventuellement un peu d’eau.

Sucrez à volonté avec le sirop d’agave.

Réservez au frais et servir avec une quenelle de sorbet et quelques fraises en décoration.


Le Velouté de Moules

image Velouté de moules

préparé par Marc, a été très apprécié du public.

Ingrédients :

3 kg de moules
50g de beurre

100g blancs de poireaux émincés
50 g échalotes hachées

Bouquet garni (fenouil persil thym laurier)
300g vin blanc + 300g eau

Velouté : 150g roux blanc, 2 litres jus de cuisson, poivre

Liaison : 5 jaunes d’œufs, 200 g crème fraîche

 

CUISSON DES MOULES :

Dans un récipient, faire suer au beurre le blanc de poireaux et le bouquet garni.

Ajouter les échalotes puis le vin blanc et l’eau, porter le tout a ébullition

Jeter les moules dans cette garniture en ébullition, couvrir le récipient, faire sauter ou remuer.

Les moules s’ouvrent alors très rapidement.

Dès qu’elles sont ouvertes et qu'elles ont rendu leur eau, les retirer et les décoquiller.

Passer le jus de cuisson au chinois avec un linge mouillé afin de retirer les légumes et le sable.

Ce jus sera utilisé pour la réalisation du velouté.

Réserver les moules dans le jus.

 

VELOUTE :

Préparer un roux blanc avec 70g de beurre et 80g de farine.

Verser dans ce roux le jus de cuisson des moules (2 litres environ) et amener à ébullition lente

Cuire ainsi 15mm environ.

Assaisonner à point ; surtout poivre du moulin car il n’est généralement pas nécessaire de saler.

 

LIAISON :

Au dernier moment, dans un récipient suffisamment grand, mélanger les jaunes d’œufs avec la crème fraiche

mettre une ou deux louches de velouté bouillant et remuer.

 

SERVICE :

Disposer dans l’assiette quelques moules préalablement chauffées à part dans une casserole contenant un peu de velouté.

Servir bien chaud.

PS : si pas assez de jus de cuisson des moules compléter avec du fumet de poisson.

 

 

 


Soupe de légumes

image Concours meilleure soupe

Préparée par Tom, Yanis, Arthur, Louisa, Léo, Sarah,

Caroline et Walid, élèves de CM2 à l’école de Semoy.

 

Ingrédients :

200g de pommes de terre + 150g de carottes

100g de courgettes + 200g d’oignons

150g de céleri + 100g de chou

100g de laitue + 700ml d’eau

4 tomates fraiches coupées en morceaux

2 cuillers à soupe de riz

2 cuillers de persil haché + Sel, poivre

 

Préparation :

Epluchez les légumes

Coupez les carottes, les pommes de terre et les courgettes en dés et mettez-les à cuire avec l’eau.

Emincez les oignons, le céleri, le chou et la laitue et mettez-les à cuire avec le reste, ainsi que les tomates, le riz et le persil.

Lorsque l’ensemble est cuit, passer le mélange au moulin à légumes

Rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.

 

 

Soupe aux châtaignes, poires et bleu

image Concours meilleure soupe

Ingrédients :

1 oignon + 2 cuillers d'huile d'olive

400 g de châtaignes en bocal ou boîte + 2 poires

2 feuilles de laurier + 1 petite branche de thym + sel et poivre

25 cl de crème fraîche liquide

100 g de bleu (fourme d'Ambert ou bleu de Bresse)

 

Recette pour 6 personnes

Dans une marmite faites revenir l'oignon finement émincé avec l'huile d'olive.

Ajoutez les châtaignes, les poires épluchées, vidées et coupées en dés, le laurier et le thym.

Salez et poivrez (pas trop).

Faites revenir à feu doux pendant 5mn en remuant en permanence.

Couvrir le tout d'eau et faites cuire 20mn à feu moyen.

Ajoutez le crème fraîche et le fromage. Laissez cuire encore 5mn à feu très doux.

Mixez le tout. Goûtez, vérifiez l'assaisonnement et l'onctuosité.

Si la soupe est trop épaisse rajoutez tout simplement un peu d'eau.

image Soupe au chocolat

Autres recettes ... Cliquer ICI

image Concours meilleure soupe

Photo La marmite

Les légumes ... Cliquer ICI

 

Animation

Atelier lecture-théâtre (pour Adultes et Ados) mercredi 14 novembre à 16h

par M. Michel Pierre ... Cliquer ICI

Lecture à voix haute, Lecture de recettes à la manière de …


Photo Scrapbooking de Michèle

 

Conférence

Conférence ‘ La Soupe’ par M Jean-Pierre Williot

Professeur à l’Université de Tours, samedi 17 novembre à 10h30

 

Jean-Pierre Williot vice-président du conseil scientifique de l'IEHCA (Institut Européen d'Histoire et des Cultures de l'Alimentation) de Tours est venu le 17 novembre 2012 pour une conférence dans le cadre de notre animation autour du thème de la soupe.

La conférence était intitulée « le temps de la soupe ». J-P Williot nous a montré comment un acte qui nous paraît aussi anodin que manger la soupe, pouvait donner lieu à recherche historique. En effet la soupe en tant que pratique culinaire est présente dans toutes les cultures. C'est un plat aussi qui est important car c'est celui autour duquel tout le monde s'assemble pour sa consommation. Son mode de préparation traditionnelle est très long. Et c'est justement en partant des temps dévolus à la soupe que le conférencier a développé son sujet.

Ce qui est le plus long dans la préparation de la soupe c'est sa cuisson et celle-ci est souvent très longue. A travers des exemples tirés de livres de cuisines anciens, M. Williot nous a montré que ce plat nécessitait une présence au foyer, au sens propre du terme, qui se chiffre en heure. Présence qui était tout à fait compatible avec un mode de vie paysan, un mode de vie « à la maison » mais plus du tout avec des modes de production où la famille, y compris la femme, travaille à l'extérieur.

   Julius MAGGI (1846-1912) Photo : Julius Maggi


image : bouillon KUBXIXème siècle, l'industrie alimentaire va s'emparer de ce produit et pour le vendre elle va axer ses campagnes de publicité sur le gain de temps pour la ménagère utilisant le produit industriel. Le temps de préparation va s'amenuiser au fur et à mesure des progrès de fabrication jusqu’à devenir le potage instantané que nous connaissons. J-P Williot insiste sur le fait que ce mode de préparation nouveau va s'accompagner d'un changement profond dans sa consommation. La soupe est devenue un plat individuel qu'on consomme seul dans un « entre deux », repas vite pris le midi, l'hiver entre deux séquences de travail, bien éloigné de la convivialité paysanne ou bourgeoise. A ce propos, l'historien nous explique aussi l'importance de la terminologie. La soupe est indubitablement populaire, le « riche » mangeant plutôt du potage, voir de la bisque. Auparavant ce qui était raffiné c'était ce qui se pouvait manger sans mâcher. Le bruit de la mastication était considéré comme incompatible avec un savoir vivre bourgeois.

Pour conclure, notre conférencier nous a montré comment à travers l'étude d'un thème précis comme celui de la soupe nous pouvions observer les grandes évolutions qui traversent nos sociétés à savoir la recherche du gain de temps et une certaines standardisation des goûts.

 

Pour aller plus loin, quelques liens :

 

Journal du Net : les 150 ans de SEB :

http://www.journaldunet.com/economie/reportage/les-150-ans-de-seb/1932-invention-d-un-presse-puree-naissance-de-moulinex.shtml 

image : presse-purée


Histoire de Maggi

https://www.maggi.ch/fr/histoire/64

IEHCA :

http://www.iehca.eu/IEHCA_v4/


 

 

Les Amis de la Bibliothèque vous remercient de votre visite.


Image AMIBI