Le royaume - CARRERE Emmanuel

Couverture non disponible ----------------------------------- Le royaume

À un moment de ma vie, j'ai été chrétien. Cela a duré trois ans, c'est passé.
Affaire classée alors?? Il faut qu'elle ne le soit pas tout à fait pour que, vingt ans plus tard, j'aie éprouvé le besoin d'y revenir.
Ces chemins du Nouveau Testament que j'ai autrefois parcourus en croyant, je les parcours aujourd'hui – en romancier ? en historien ?
Disons en enquêteur.

Biographie de l'auteur

Emmanuel Carrère, né en 1957, est un écrivain, journaliste, scénariste et réalisateur français.

Ancien élève de Janson-de-Sailly et diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, descendant d'une lignée de princes russes où l'on a même compté un éphémère roi d'Albanie, il est le fils de Louis Édouard Carrère et de la soviétologue et académicienne Hélène Carrère d'Encausse, et le frère de Nathalie Carrère et de Marina Carrère d'Encausse.

Emmanuel Carrère est l'auteur de plusieurs scénarios, d'une biographie de Philip K. Dick et de nombreux romans dont "La moustache", "La classe de neige", et "L'Adversaire", les deux derniers ayant été adaptés pour le cinéma respectivement par Claude Miller et Nicole Garcia et sélectionnés en compétition officielle au Festival de Cannes.
"Retour à Koltelnitch" (2004) est son premier film en tant que réalisateur. Son dernier film, "La moustache", avec Vincent Lindon et Emmanuelle Devos, est sorti en 2005.

L'Adversaire, écrit autour de l'affaire Jean-Claude Romand, qui a défrayé la chronique au début des années 90, marque un changement dans sa production littéraire. Il n'a pas depuis écrit de pure fiction. "Un roman russe" publié en 2007 ménage une place prépondérante aux habitants de Kotelnitch, Anya, Sacha et tous les autres… sans oublier Toma Andras, le malheureux hongrois, dont la vie s'est perdue durant presque 50 ans après la guerre dans l'hôpital psychiatrique de Kotelnitch. Dans "d'autres vies que la mienne" (2009), il évoque l'existence marquée par le drame de personnes qu'il a rencontrées au cours de sa vie.

En 2011, "Limonov", une biographie romancée de l'écrivain, dissident et homme politique russe, a reçu le prix Renaudot. En 2014, "Le Royaume" qui raconte l’histoire des débuts de la chrétienté, vers la fin du Ier siècle après Jésus-Christ, obtient le prix littéraire du Monde.

En 2018, Emmanuel Carrère obtient le prix de la Bibliothèque Nationale de France (BNF).

Date première édition: août 2014

Editeur: P.O.L

Genre: Roman

Mots clés :

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Enregistré le: 05 décembre 2023



Catherine
Appréciation de lecture
Le royaume
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #1 du : 05 décembre 2023
À un moment de sa vie, l'auteur a été croyant durant 3 ans et c'est passé…

Il a alors voulu revenir sur les chemins du nouveau Testament et imaginé les débuts de la chrétienté. Il décrit une petite secte juive qui se réunit autour d'un prédicateur qui a été crucifié. L'action se passe entre les années 30 et 80 après Jésus-Christ.

L'auteur va retracer la biographie de Luc et le parcours de Paul.
Cette religion en trois siècles a miné l'empire romain et a perduré jusqu'à nos jours.
Le livre est bien documenté. On découvre la tolérance de l'empire romain qui permettait la liberté de culte.

"À partir de la toile tissée par Paul, quelque chose prenait forme que L'Antiquité n'a pas connu, un clergé".

C'est un livre érudit, intelligent et historique.

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :