Avis de lecture » Les livres par mot-clé » Résultats

A l'est d'Eden - STEINBECK John

Couverture A l'est d'EdenLes raisins de la colèreDans cette grande fresque, les personnages représentent le bien et le mal avec leurs rapports complexes. Adam, épris de calme. Charles, son demi-frère, dur et violent, Cathy, la femme d'Adam, un monstre camouflé derrière sa beauté, ses enfants les jumeaux Caleb et Aaron.
En suivant de génération en génération les familles Trask et Hamilton, l'auteur nous raconte l'histoire de son pays, la vallée de la Salinas, en Californie du Nord.
Pour cette œuvre généreuse et attachante, John Steinbeck a reçu le prix Nobel de littérature.

Notre avis : 7 / 10 (1 note)

Le Chef-d’œuvre - ENQUIST Anna

Couverture Le Chef-d’œuvre

Le peintre Johan Steenkamer prépare une grande exposition qui devrait lui apporter la consécration. Pour fêter l'événement, sa mère se propose d'organiser à l'issue du vernissage un grand dîner familial. Au rythme d'un implacable crescendo dramatique, Anna Enquist va précipiter tous les membres de cette famille dans le gouffre abominable d'une

Notre avis : aucune note

Le ciel par-dessus le toit - APPANAH Nathacha

Couverture Le ciel par-dessus le toit

«Sa mère et sa sœur savent que Loup dort en prison, même si le mot juste c’est maison d’arrêt mais qu’est-ce que ça peut faire les mots justes quand il y a des barreaux aux fenêtres, une porte en métal avec œilleton et toutes ces choses qui ne se trouvent qu’entre les murs. Elles imaginent ce que c’est que de dormir en taule à dix-sept ans mais personne, vraiment, ne peut imaginer les soirs dans ces endroits-là.»

Comme dans le poème de Verlaine auquel le titre fait référence, ce roman griffé de tant d’éclats de noirceur nous transporte pourtant par

Notre avis : 5 / 10 (1 note)

Comment survivre en famille - MATHELIN Catherine

Couverture Comment survivre en famille

logo club ADO Tu ne supportes plus ton frère? Ton père te prend la tête avec tes notes ? Tu en as marre du piano ? Ta mère te considère comme un petit?... Bon! Reste calme, c'est pareil dans toutes les familles on essaie de discuter mais on n'y arrive pas toujours. Voici plein d'idées astucieuses pour t'aider à parler à tes parents

Mots clés :
Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Derrière les portes closes - SANTOS Care

Couverture Derrière les portes closes

La demeure familiale du célèbre peintre Amadeo Lax doit être, à la demande de sa petite-fille Violeta, transformée en musée. Les travaux de rénovation ont à peine commencé, qu’un ouvrier découvre dans un placard dissimulé sous une fresque, le cadavre d’une femme. Qui était-ce ?

Violeta s’efforce de percer les secrets de ses illustres ancêtres. Elle s’immisce dans les zones d’ombre d’une des familles les plus prestigieuses de Barcelone qui aura été le témoin des révolutions politique, économique et culturelle de la société espagnole à la fin du XIXº et au début du XXº siècle

Notre avis : 8.50 / 10 (2 notes)

Faire mouche - ALMENDROS Vincent

Couverture Faire moucheA défaut de pouvoir se détériorer, mes rapports s'étaient considérablement distendus avec ma famille. Or, cet été-là, ma cousine se mariait. J'allais donc revenir à Saint-Fourneau. Et les revoir. Tous. Enfin, ceux qui restaient. Mais soyons honnête, le problème n'était pas là.

Biographie de l'auteur

Vincent Almendros, né en 1978, fait des études de lettres à la faculté d'Avignon avant de commencer à écrire de la poésie et de la littérature en prose. Il envoie, pour conseils, son premier roman achevé, "Ma chère Lise", à Jean-Philippe Toussaint qui,

Notre avis : 6.12 / 10 (8 notes)

La Fontaine aux violettes - BOURDON Françoise

Couverture La Fontaine aux violettesDe Tourrettes-sur-Loup, sur les hauteurs de Nice aux beaux quartiers de Paris, quatre générations de femmes libres, vibrantes, indépendantes vont se succéder entre 1879 et 1945.
Il y a d'abord Rosine, fille de modestes paysans, qui quitte, enceinte, son pays de la violette pour devenir une courtisane en vue de la capitale. Sa fille, Eloïse, mène une vie plus rangée près de Lyon auprès de son mari instituteur. Suivront Emma aux amours ardentes, créatrice de mode qui traverse intensément les Années folles, et sa fille Béatrice, " nez " de talent dans la ville de Grasse.

Notre avis : 7 / 10 (1 note)

Les gens dans l'enveloppe - MONNIN Isabelle

Couverture Les gens dans l'enveloppeEn juin 2012, j’ai acheté sur Internet un lot de 250 photographies d’une famille dont je ne savais rien. Les photos me sont arrivées dans une grosse enveloppe blanche quelques jours plus tard. Dans l’enveloppe, il y avait des gens à la banalité familière, bouleversante. Je n’imaginais alors pas l’aventure qu’elle me ferait vivre.
J’allais inventer la vie de ces gens puis je partirais à leur recherche. Un soir, j’ai montré l’enveloppe à mon meilleur ami, Alex Beaupain. Il a dit : « On pourrait aussi en faire des chansons. » L’idée semblait folle.
Le livre contient un roman, un album photo, le journal de bord de mon enquête et un disque,

Notre avis : 8 / 10 (2 notes)

Là où les chiens aboient par la queue - BULLE Estelle-Sarah

Couverture  Là où les chiens aboient par la queuePrix Stanislas - Une jeune femme née en banlieue parisienne, que seuls sa couleur de peau et des souvenirs de vacances relient à la Guadeloupe d’où est originaire son père, s’interroge sur son identité métisse. À sa demande, Antoine, une vieille tante baroque et indomptable, déroule l’histoire de leur famille, les Ezechiel, qui épouse celle de l’île dans la seconde moitié du xxe siècle. Dans un récit bouillonnant, entrecoupé par les commentaires des autres membres de la famille, Antoine raconte : l’enfance dans la campagne profonde entre un père un peu brigand et une mère à la peau claire prématurément disparue, les splendeurs et les taudis de Pointe-à-Pitre, le commerce dans la mer des Caraïbes,

Notre avis : 8.50 / 10 (2 notes)

Rien ne s'oppose à la nuit - DE VIGAN Delphine

Couverture Rien ne s'oppose à la nuit

Prix Roman FNAC 2011 « La douleur de Lucile, ma mère, a fait partie de notre enfance et plus tard de notre vie d’adulte, la douleur de Lucile sans doute nous constitue, ma sœur et moi, mais toute tentative d’explication est vouée à l’échec. L’écriture n’y peut rien, tout au plus me permet-elle de poser les questions et d’interroger la mémoire. 
La famille de Lucile, la nôtre par conséquent, a suscité tout au long de son histoire de nombreux hypothèses et commentaires. Les gens que j’ai croisés au cours de mes recherches parlent de fascination ; je l’ai souvent entendu dire dans mon enfance. Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le

Notre avis : 7 / 10 (1 note)

Affichage des avis de lecture 1 à 10 | Page 1 de 2