Avis de lecture » Les livres par mot-clé » Résultats

38, rue Petrovka - VAINER Arkadi et Gueorgui

Couverture 38, rue Petrovka

Moscou 1945. La guerre a laissé le pays exsangue et les quignons de pain se cachent dans les coffres-forts. Chaparov, jeune héros de vingt-deux ans habitué aux combats, rejoint la brigade criminelle de Moscou lancée dans une autre guerre contre le crime organisé. Il travaille sous les ordres de Jeglov qui le fascine et parfois le subjugue. Ce chef-né, slave jusqu'au bout des ongles, porte

Notre avis : 6 / 10 (1 note)

A marche forcée - RAWICZ Slavomir

Couverture A marche forcée : A pied du Cercle polaire à l'Himalaya (1941-1942)

Couverture Les chemins de la liberté (Film)La présente réédition (dans une traduction nouvelle) de ce classique absolu de l'aventure vécue est due à l'initiative de Nicolas Bouvier qui n'aura pas eu le temps de l'accompagner jusqu'à son terme. " Ce n'est pas de la littérature, tenait-il à préciser, c'est peut-être mieux que ça... Certains livres sont assez forts pour se passer des secours du style. " Hiver 1941. Une petite troupe de bagnards s'évade d'un camp russe situé tout près du Cercle polaire. Ils ne connaissent pas grand-chose à la géographie. Ils songent " simplement " à gagner à pied l'Inde

Notre avis : 9 / 10 (2 notes)

L'accompagnatrice - BERBEROVA Nina

Couverture L'Accompagnatrice

En quelques scènes où l'économie des moyens renforce l'efficacité du trait, Nina Berberova raconte ici les relations d'une soprano issue de la haute société pétersbourgeoise, avec Sonetchka, son accompagnatrice, bâtarde et pauvre; elle décrit leur exil dans les années qui suivent la révolution d'Octobre, et leur installation à Paris où leur liaison se termine dans le silencieux paroxysme de l'amour et de la haine. Virtuose de l'implicite, Nina Berberova sait tour à tour faire peser sur les rapports de ses personnages l'antagonisme sournois des classes sociales et l'envoûtement de la musique (il y a sur la voix quelques notations inoubliables). Par ce roman serré, violent, subtil, elle fut, en 1985, reçue en France, où elle avait passé plus de vingt ans avant de s'exiler définitivement aux Etats-Unis.

Notre avis : 6 / 10 (1 note)

L'axe du loup - TESSON Sylvain

Couverture L'axe du loup : De la Sibérie à l'Inde, sur les pas des évadés du Goulag

Pendant 8 mois, Sylvain Tesson a refait le long voyage de la Sibérie au golfe du Bengale qu'effectuaient naguère les évadés du Goulag. Pour rendre hommage à ceux dont la soif de liberté a triomphé des obstacles les plus grands, seul, il a franchi les taïgas, la steppe mongole, le désert de Gobi, les Hauts Plateaux tibétains, la chaîne himalayenne, la forêt humide jusqu'à la montagne de

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Blanc sur noir - GONZALEZ GALLEGO Ruben

Couverture Blanc sur noir

Booker Prize 2003

Ruben Gonzalez Gallego est né à Moscou, en 1968, dans la clinique du Kremlin réservée à la nomenklatura. Enceinte de jumeaux, sa mère y avait été conduite d'urgence grâce à l'intervention de son père, dirigeant du Parti communiste espagnol clandestin. Le premier bébé mourut. Le second, prénommé Ruben, atteint de paralysie cérébrale, fut plus tard enlevé à sa mère à qui on annonça son décès.

Ballotté sur tout le territoire de l'Union soviétique, d'hôpital en foyer pour jeunes

Notre avis : 9 / 10 (1 note)

Le Cap des tempêtes - BERBEROVA Nina

Couverture Le Cap des tempêtes

Exilées russes à Paris, filles du même père et de trois mères différentes, ces trois soeurs qui, en filles de leur époque, refusent de se complaire dans l'inaccomplissement tchékhovien incarnent, chacune à sa façon. la tragédie du siècle.
L’aînée, tout en gardant le souvenir de sa mère violée et assassinée par les Rouges pendant la guerre civile, recherche l'harmonie, habitée par le pressentiment du miracle à accomplir. La cadette, que le lecteur découvre au fil de son journal intime, la seule des trois à avoir vécu avec ses deux parents, tente de mettre en pratique sa théorie de la fragmentation du monde en se nourrissant du bonheur des autres et en séduisant les hommes qu'aiment ses soeurs. La benjamine - dont la mère, actrice française vivant en Russie, avait mis fin à ses jours, et qui a quitté la Russie après l'arrestation de son

Notre avis : aucune note

Le conservateur des antiquités - DOMBROVSKI Iouri

Couverture Le conservateur des antiquités

Ce conservateur des antiquités qui nous raconte son histoire est un fonctionnaire d'Alma-Ata, capitale du Kazakhstan, où des civilisations successives ont laissé leurs vestiges. Ainsi tourné, par goût et par métier, vers un passé prestigieux, il est aussi un témoin du présent, celui de la société stalinienne de 1937, de ce temps où la peur et la police étreignent la vie quotidienne. Mais il appartient lui-même à l'univers qu'il veut

Notre avis : aucune note

Enfant 44 - SMITH Tom Rob

Couverture Enfant 44

Moscou, hiver 1953. Le corps d'un petit garçon est retrouvé nu sur une voie ferrée. Alors que la famille de l'enfant croit à un assassinat, Leo, agent du MGB, police d'Etat chargée du contre-espionnage, reste fidèle à la ligne du parti: le crime n'existe pas sous le parfait régime socialiste, il s'agit d'un accident. L'affaire est classée niais le doute s'installe... Tombé en disgrâce, soupçonné de trahison, Leo est contraint à l'exil avec sa femme, Raïssa. Et, dans une petite ville des montagnes de l'Oural, il va faire une troublante découverte: un autre garçonnet mort dans les mêmes conditions que celles de "l'accident" de Moscou. Prenant tous les risques, Leo et Raïssa vont se lancer dans une terrible traque, qui fera d'eux des ennemis du peuple...

Notre avis : 7.50 / 10 (2 notes)

En escarpins dans les neiges de Sibérie - KALNIETE Sandra

Couverture En escarpins dans les neiges de SibérieJuin 1941 : les autorités soviétiques, qui occupent le territoire de Lettonie depuis un an, organisent l'une des plus meurtrières vagues de répression dans le pays en déportant par convois entiers la population civile. C'est le début de l'horreur pour des dizaines de milliers d'innocents qui disparaissent sans laisser de traces dans les immenses étendues glacées de Sibérie. La famille de Sandra Kalniete ne sera pas épargnée. Sa mère, Ligita, a quatorze ans et demi lorsque, le 14 juin 1941, elle et ses parents sont emmenés. Son grand-père Janis est séparé des siens dès leur arrivée en Russie ; il mourra dans l'enfer des camps. La famille de son père Aivars connaîtra le même sort quelques années plus tard. Sandra est rentrée dans son pays en 1957. Elle n'avait que cinq ans mais jamais elle n'a oublié le regard de sa mère quand celle-ci

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

La fin de l'homme rouge : Ou le temps du désenchantement - ALEXIEVITCH Svetlana

Couverture La fin de l'homme rougePrix Nobel de Littérature - 2015. Armée d'un magnétophone et d'un stylo, Svetlana Alexievitch, avec une acuité, une attention et une fidélité uniques, s'acharne à garder vivante la mémoire de cette tragédie qu'a été l'URSS, à raconter la petite histoire d'une grande utopie. "Le communisme avait un projet insensé : transformer l'homme ancien le vieil Adam. Et cela a marché. En soixante-dix ans et quelques, on a créé dans le laboratoire du marxisme-léninisme un type d'homme particulier, l'Homo sovieticus." C'est lui qu'elle a étudié depuis son premier livre, publié en 1985, cet homme rouge condamné à disparaître avec l'implosion de l'Union soviétique qui ne fut suivie d'aucun procès de

Notre avis : 7 / 10 (1 note)

Affichage des avis de lecture 1 à 10 | Page 1 de 2