Avis de lecture » Les livres par mot-clé » Résultats

Ce qui reste de nos vies - SHALEV Zeruya

Couverture Ce qui reste de nos vies

Prix Femina étranger 2014 - Hemda Horovitz vit sans doute ses derniers jours à l'hôpital de Jérusalem. Ses deux enfants lui rendent visite mais ce sont bien les souvenirs du passé qui accompagnent chaque geste, chaque détail au seuil de la mort. Il y a par exemple l'image de ce lac, près du kibboutz où Hemda est née, qui s'impose encore avec force à sa conscience. Les traces plus douloureuses de sa longue vie aussi, qui se glissent dans sa mémoire sans qu'elle puisse s'en libérer : son père trop exigeant, un mariage sans amour, puis cette difficulté à aimer équitablement ses deux enfants, Avner et Dina. Ces deux derniers passent beaucoup de temps avec leur mère depuis l'hospitalisation. Avner, le fils

Mots clés : , , ,
Notre avis : 7 / 10 (1 note)

Les chats de hasard - DUPEREY Anny

Couverture Les chats de hasard

les chats d'Anny Duperey dans un 'livre doux', délicat, plein d’émotion et de vérité.

 

Biographie de l'auteur

Mots clés : ,
Notre avis : 6 / 10 (1 note)

Contrepoint - ENQUIST Anna

Couverture Contrepoint

Au piano, une femme travaille, étudie, décrypte les Variations Goldberg, tente de comparer les différentes éditions de la partition, de s'approcher au plus près de la composition de l'oeuvre de Bach, de comprendre ce qui la porte au sublime. Ainsi éclairé par la musique et en écho aux variations se déploie peu à peu en elle un paysage auquel elle n'avait ou ne pouvait plus avoir accès : les moments de joie, le quotidien, les simples détails comme les plus beaux souvenirs d'un passé partagé avec sa fille, aujourd'hui disparue. Alternant le récit de cette vie familiale heureuse et sa réflexion

Notre avis : 7 / 10 (2 notes)

L'Ecriture ou la vie - SEMPRUN Jorge

Couverture L'Ecriture ou la vie

Déporté à Buchenwald, Jorge Semprun est libéré par les troupes de Patton, le 11 avril 1945. L'étudiant du lycée Henri-lV, le lauréat du concours général de philosophie, le jeune poète qui connaît déjà tous les intellectuels parisiens découvre à Buchenwald ce qui n'est pas donné à ceux qui n'ont pas connu les camps : vivre sa mort. Un temps, il va croire qu'on peu exorciser la mort par l'écriture. Mais écrire renvoie à la mort. Pour s'arracher à ce cercle vicieux, il sera aidé par une femme,

Notre avis : 8.67 / 10 (3 notes)

La Fille sans qualités - ZEH Juli

Couverture La Fille sans qualités

Au début des années 2000, dans un lycée allemand de la dernière chance, le jeu pervers de deux élèves s'est terminé dans un bain de sang. L'avocate à laquelle on confie l'affaire est bouleversée, tant elle a du mal à juger cet acte. Elle entreprend alors d'écrire l'histoire des trois protagonistes, leur rencontre, les prémices du jeu, son déroulement jusqu'à l'irruption de la violence. Ada (quatorze ans) et Alev (dix-huit ans) sont nés pendant la guerre du Golfe ; ils étaient enfants pendant la guerre des Balkans et au moment du 11 Septembre. Les images du conflit

Notre avis : 8.67 / 10 (3 notes)

La grâce des brigands - OVALDE Véronique

Couverture La grâce des brigands

Quand Maria Cristina Väätonen reçoit un appel téléphonique de sa mère, dont elle est sans nouvelles depuis des années, l'ordre qu'elle avait cru installer dans sa vie s'en trouve bouleversé. Celle-ci lui demande instamment de venir chercher pour l'adopter Peeleete, le fils de sa soeur. Nous sommes en juin 1989, Maria Cristina vit avec son amie Joanne à Santa Monica (Los Angeles). Cela fait vingt ans qu'elle a quitté Lapérouse, et son univers archaïque pour la lumière de la ville et l'esprit libertaire de la Californie des années 70.
Elle n'est plus la jeune fille contrainte de résister au silence taciturne d'un père, à la folie d'une mère et à la jalousie d'une soeur. Elle n'est plus non plus l'amante de Rafael Claramunt, un écrivain/mentor qu'elle voit de temps à autre et qui est toujours

Mots clés : ,
Notre avis : 7 / 10 (1 note)

L'heure exacte : Et autres nouvelles - MANEA Norman

Couverture L'heure exacte : Et autres nouvellesL'Heure exacte esquisse l'impossible retour à la vie après l'expérience de la déportation. Jamais Norman Manea n'oubliera son enfance passée dans les camps de Transnistrie, son "Initiation" à l'horreur, à la peur, à la mort, à l'innommable enfin. L'écriture est pourtant un exutoire par où s'épanche cette blessure qui ne cicatrise pas, un palliatif au bonheur obligatoire sous le régime du clown des Carpates, puis à la douleur du déracinement, de l'exil. Une écriture dense et pudique, qui fait la part belle à l'image et à la métaphore, touchant à l'onirisme et à l'hallucination : comme si le petit déporté était désormais incapable d'appartenir au réel et de réintégrer la vie.

Notre avis : 0 / 10 (1 note)

Les heures souterraines - DE VIGAN Delphine

Couverture Les heures souterraines

Chaque jour, Mathilde prend la ligne 9, puis la ligne 1, puis le RER D jusqu'au Vert-de-Maisons. Chaque jour, elle effectue les mêmes gestes, emprunte les mêmes couloirs de correspondance, monte dans les mêmes trains. Chaque jour, elle pointe, à la même heure, dans une entreprise où on ne l'attend plus. Car depuis quelques mois, sans que rien n'ait été dit, sans raison objective, Mathilde n'a plus rien à faire. Alors, elle laisse couler les heures. Ces heures dont elle ne parle pas, qu'elle cache à ses amis, à sa famille, ces heures dont elle a honte.
Thibault travaille pour les Urgences Médicales de Paris. Chaque jour, il

Mots clés : , ,
Notre avis : 7 / 10 (1 note)

L'homme de chasse - VIALAR Paul

Couverture L'homme de chasse

Jean Tadorne, propriétaire de Villebois, un beau domaine en Beauce, reçoit au cours d'une battue une décharge de plombs en plein visage. Sur son lit d'hôpital, les yeux dissimulés sous des bandages, Jean s'interroge sur ce qu'il a été, et la réponse tient en ces mots: un homme de chasse. Arrivé pour la première fois à Villebois à l'âge de 10 ans, Jean découvre la plaine, la faune qui l'habite et la chasse. Ce contact étroit avec la nature devient alors sa raison d'être. La vie d'un "homme de chasse" est une servitude. Mais que de richesses en contrepartie, que de joies! Ces joies, Paul Vialar, grand chasseur lui-même et

Mots clés : , ,
Notre avis : 7 / 10 (1 note)

Profanes - BENAMEUR Jeanne

Couverture Profanes

Ancien chirurgien du coeur, il y a longtemps qu'Octave Lassalle ne sauve plus de vies. A quatre-vingt-dix ans, il anticipe. Mais cette fois-ci, c'est sa propre peau qu'il sauve : comme autour d'une table d'opération, il se compose une "équipe". Il organise le découpage de ses jours et de ses nuits en quatre temps, confiés à quatre "accompagnateurs" choisis avec soin. Dans le geste ambitieux d'ouvrir le temps, cette improbable communauté acquiert, dans l'être ensemble, l'élan qu'il faut pour continuer. Et dans le frottement de sa vie à d'autres vies, l'ex-docteur Lassalle va trouver un chemin. Jeanne Benameur bâtit un édifice à la vie à la mort, un roman qui affirme un engagement farouche. Dans un monde où la complexité perd du terrain au bénéfice du manichéisme, elle investit

Notre avis : 9 / 10 (2 notes)

Affichage des avis de lecture 1 à 10 | Page 1 de 2