Avis de lecture » Les livres par mot-clé » Résultats

A marche forcée - RAWICZ Slavomir

Couverture A marche forcée : A pied du Cercle polaire à l'Himalaya (1941-1942)

Couverture Les chemins de la liberté (Film)La présente réédition (dans une traduction nouvelle) de ce classique absolu de l'aventure vécue est due à l'initiative de Nicolas Bouvier qui n'aura pas eu le temps de l'accompagner jusqu'à son terme. " Ce n'est pas de la littérature, tenait-il à préciser, c'est peut-être mieux que ça... Certains livres sont assez forts pour se passer des secours du style. " Hiver 1941. Une petite troupe de bagnards s'évade d'un camp russe situé tout près du Cercle polaire. Ils ne connaissent pas grand-chose à la géographie. Ils songent " simplement " à gagner à pied l'Inde

Notre avis : 9 / 10 (2 notes)

Un acte d'amour - MEEK James

Couverture Acte d'Amour1919. Sibérie. Le long de la voie du Transsibérien, Jazyk occupée par une légion tchèque, attend l'offensive des rouges. La ville est dominée par une secte religieuse sous la conduite de Balashov. Arrive Samarin. Il sort de la forêt et raconte s'être évadé d'un bagne et être poursuivi par un cannibale. Anna Petrovna, une jeune veuve, s'intéresse à ce nouveau venu. Un shaman de la région est assassiné et la peur et la folie s'abattent sur la ville. Le pervers capitaine Matula rêve de fonder un royaume dans ce bout du monde glacé, nomme un tribunal pour juger Samarin et affronte Mutz, le lieutenant plein d'humanité. Dans une grange piaffe un étalon noir. Les rouges arrivent.

Notre avis : 7.75 / 10 (4 notes)

L'axe du loup - TESSON Sylvain

Couverture L'axe du loup : De la Sibérie à l'Inde, sur les pas des évadés du Goulag

Pendant 8 mois, Sylvain Tesson a refait le long voyage de la Sibérie au golfe du Bengale qu'effectuaient naguère les évadés du Goulag. Pour rendre hommage à ceux dont la soif de liberté a triomphé des obstacles les plus grands, seul, il a franchi les taïgas, la steppe mongole, le désert de Gobi, les Hauts Plateaux tibétains, la chaîne himalayenne, la forêt humide jusqu'à la montagne de

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Dans les forêts de Sibérie - TESSON Sylvain

Couverture Dans les forêts de Sibérie

Film Dans les forêts de SibériePrix Médicis essai 2011  Sylvain Tesson, pour rassasier son besoin de liberté, a trouvé une solution radicale et vieille comme les expériences des ermites de la vieille Russie : s’enfermer seul dans une cabane en pleine taïga sibérienne, sur les bords du Baïkal, pendant six mois. De février à juillet 2010, il a choisi de faire l’expérience du silence, de la solitude, et du froid. Sa cabane, construite par des géologues soviétiques dans les années brejnéviennes, est un cube de rondins de trois mètres sur trois, chauffé par un poêle en fonte, à six jours de marche du premier village et à des centaines de kilomètres d’une

Notre avis : 7 / 10 (4 notes)

Entretien avec une chamane sibérienne - DANDAROVA Zhargalma

Couverture Entretien avec une chamane sibérienne

"Même si je ne le voulais pas et je ne savais pas si je deviendrais chamane, j'ai décidé de le faire pour que plus personne ne meure. J'ai accompli le rituel, j'ai reçu l'initiation." Dans cet entretien exceptionnel, la chamane sibérienne Darima Boudaraevna raconte son parcours, son initiation et sa pratique du chamanisme au quotidien. Investie à la fois d'un rôle social, psychologique et spirituel, elle vient en aide à ceux qui s'adressent à elle, que ce soit pour la guérison de proches, la recherche d'une âme au seuil du royaume des morts ou encore l'achat d'une voiture. Les descriptions des perceptions de la chamane au cours des rituels et lors de ses voyages dans l'avenir et le passé apportent une lumière saisissante sur cette pratique. Cet entretien est accompagné d'une préface et d'une introduction situant le chamanisme sibérien dans son contexte et

Notre avis : 7.50 / 10 (2 notes)

Ermites dans la taïga - PESKOV Vassili

Couverture Ermites dans la taïga

Une famille de vieux-croyants démunis à l'extrême, subsistant dans une cabane misérable, en pleine taïga, coupés de la civilisation depuis... 1938 : telle est l'incroyable réalité décrite par Vassili Peskov, qui raconte ici avec passion et minutie l'aventure des ermites de notre temps, puis les vains efforts de la plus jeune d'entre eux, Agafia, pour se réadapter au monde. Nouvelle version du mythe de Robinson, manuel de survie dans la taïga, histoire de femme aussi, ce livre riche et multiple a rencontré lors de sa parution chez Actes Sud en 1992 un succès qui ne s'est jamais démenti. Et Agafia, sa magnifique héroïne, vit toujours, loin du
Notre avis : 9.50 / 10 (2 notes)

En escarpins dans les neiges de Sibérie - KALNIETE Sandra

Couverture En escarpins dans les neiges de SibérieJuin 1941 : les autorités soviétiques, qui occupent le territoire de Lettonie depuis un an, organisent l'une des plus meurtrières vagues de répression dans le pays en déportant par convois entiers la population civile. C'est le début de l'horreur pour des dizaines de milliers d'innocents qui disparaissent sans laisser de traces dans les immenses étendues glacées de Sibérie. La famille de Sandra Kalniete ne sera pas épargnée. Sa mère, Ligita, a quatorze ans et demi lorsque, le 14 juin 1941, elle et ses parents sont emmenés. Son grand-père Janis est séparé des siens dès leur arrivée en Russie ; il mourra dans l'enfer des camps. La famille de son père Aivars connaîtra le même sort quelques années plus tard. Sandra est rentrée dans son pays en 1957. Elle n'avait que cinq ans mais jamais elle n'a oublié le regard de sa mère quand celle-ci

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Je te suivrai en Sibérie - FRAIN Irène

Couverture Je te suivrai en Sibérie Après Marie Curie et Simone de Beauvoir, Irène Frain se tourne vers une héroïne qui fascina les romantiques : Pauline Geuble, amoureuse rebelle d'un insurgé décabriste. Partie sur ses traces en Russie, Irène Frain en reviendra hantée par une femme d'exception, étonnante de courage, de force et de passion.
Pauline est de ces femmes qui brisent les obstacles.
Risque-tout, elle quitte sa Lorraine natale à la fin de l'épopée napoléonienne pour rejoindre Moscou où, simple vendeuse de mode, elle est courtisée par un richissime aristocrate. Ivan Annenkov est un fervent admirateur de la France des Lumières et un farouche adversaire du servage.

Notre avis : 7 / 10 (1 note)

Une journée d'Ivan Denissovitch - SOLJENITSYNE Alexandre

Couverture Une journée d'Ivan Denissovitch

Une journée d'Ivan Denissovitch, c'est celle du bagnard Ivan Denissovitch Choukhov, condamné à dix ans de camp de travail pour avoir été fait prisonnier au cours de la Seconde Guerre mondiale. Le récit nous montre sa journée depuis le coup sur le rail suspendu dans la cour qui marque le lever, jusqu'au court répit du soir et au coucher, en passant par les longues procédures de comptage, la peur des fouilles, les bousculades au réfectoire, les travaux de maçonnerie par un froid terrible dans l'hiver kazakhe, les menues chances et malchances de la journée. Archétype du paysan russe moyen, Choukhov, homme humble et débrouillard en qui le bien fait encore

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Affichage des avis de lecture 1 à 9 | Page 1 de 1

1