Avis de lecture » Les livres par mot-clé » Résultats

2084: La fin du monde - SANSAL Boualem

Couverture 2084: La fin du monde

Académie Française - Grand prix du roman – 2015 - Palmarès du meilleur livre de l'année, Magazine Lire - 2015. L'Abistan, immense empire, tire son nom du prophète Abi, "délégué" de Yölah sur terre. Son système est fondé sur l'amnésie et la soumission au dieu unique. Toute pensée personnelle est bannie, un système de surveillance omniprésent permet de connaître les idées et les actes déviants. Officiellement, le peuple unanime vit dans le bonheur de la foi sans questions. Le personnage central, Ati, met en doute les certitudes imposées. Il se lance dans une enquête sur l'existence d'un peuple de renégats, qui vit dans des ghettos, sans le recours de la religion... Boualem Sansal s'est imposé comme une des voix majeures de la

Notre avis : 7 / 10 (1 note)

A mains nues - SLIMANI Leila

Couverture A mains nues

Une biographie de Suzanne Noël, féministe engagée pour le droit de vote des femmes et pionnière de la chirurgie réparatrice. Elle a notamment opéré de nombreux soldats défigurés par les obus de la Première Guerre mondiale aux côtés du professeur Hippolyte Morestin. Tous deux développent des protocoles chirurgicaux révolutionnaires pour rendre leur dignité aux gueules cassées.
 
« Monsieur, ce sont des idées bien rétrogrades que vous exposez là. Bientôt les femmes seront médecins, ingénieures, avocates… Aucune nation moderne ne peut se priver de l’intelligence de la
Notre avis : 8 / 10 (1 note)

A mon père, mon repère - HUSSAIN Fawaz

Couverture A mon père, mon repère

À l’heure où beaucoup de rapports sociaux impliquent la distance, le narrateur, confiné dans son appartement de la périphérie de Paris, se confie à son père.
C’est par la magie du langage qu’il le retrouve à des milliers de kilomètres, en Mésopotamie syrienne, sur les terres kurdes, là où ils ont leurs racines de sang et de résilience.
Il partage avec lui son quotidien d’une année délétère et découvre en échange qu’il a encore tant de choses à apprendre de ce père, comme la sagesse et la sérénité.

Notre avis : 7 / 10 (1 note)

Allah n'est pas obligé - KOUROUMA Ahmadou

Couverture Allah n'est pas obligé

Prix Renaudot 2000
Prix Goncourt des Lycéens 2000
Prix Amerigo Vespucci 2000

Birahima, le narrateur de ce roman, a une douzaine d'années et il retrace son itinéraire d'enfant-soldat de l'Afrique contemporaine, entre le Liberia et la Sierra Leone. Orphelin, jeté sur les routes

Notre avis : 10 / 10 (1 note)

L'amas ardent - MANAI Yamen

Couverture L'amas ardentlogo : Coup de CoeurDans l'arrière-pays tunisien, le Don, apiculteur, mène une vie d'ascète auprès de ses abeilles. Pourtant, lorsque la marche du monde le rattrape et mutile les corps de ses « filles », il doit se rendre à l évidence : pour sauver ce qu'il a de plus cher, il lui faudra conduire son enquête et aller chercher la lueur au loin, jusqu au pays du Soleil-Levant. En véritable conteur, Yamen Manai dresse avec vivacité et humour le portrait aigre-doux d une Tunisie vibrionnante, où les fanatiques de Dieu ne sont pas à l'abri de Sa foudre. Une fable moderne des plus savoureuses

Notre avis : 9.33 / 10 (3 notes)

L'ami arménien - MAKINE Andrei

Couverture L'ami arménienA travers l’histoire d’une amitié adolescente, Makine révèle dans ce véritable bijou de littérature classique un épisode inoubliable de sa jeunesse.
Le narrateur, treize ans, vit dans un orphelinat de Sibérie à l’époque de l’empire soviétique finissant. Dans la cour de l’école, il prend la défense de Vardan, un adolescent que sa  pureté, sa maturité et sa fragilité désignent aux brutes comme  bouc-émissaire idéal. Il raccompagne chez lui son ami, dans le quartier dit du « Bout du diable » peuplé d’anciens prisonniers, d’aventuriers fourbus, de déracinés égarés «qui n’ont pour biographie que la

Notre avis : 8 / 10 (2 notes)

L'arbre anthropophage - RAHARIMANANA

Couverture L'arbre anthropophage

C'est en 1999, alors de passage à Madagascar, que Raharimanana éprouve la nécessité d'écrire un livre sur les lieux de son enfance. La pauvreté s'est accrue, les paysages autrefois si poétiques sont maintenant désolés, la mémoire semble s'être perdue dans une histoire réécrite par des vainqueurs. En décembre 2001, ont lieu les présidentielles et les événements qui s'ensuivent. L'auteur poursuit son récit pour répondre à cette question pourquoi les Malgaches sont-ils au bord de la guerre civile ? Quelques mois plus tard son père est

Notre avis : aucune note

L'arrivée - DOAN Kim

Couverture L'arrivée

Anéanti par la mort de sa femme survenue alors qu'elle mettait au monde leur enfant, un homme choisit la solitude de l'exil. Trente ans plus tard, au seuil de sa propre mort, il décide de retourner dans son pays natal pour retrouver sa fille. En se lançant à la poursuite de cette figure inconnue, que cherche-t-il exactement ? Le double vivant de son amour perdu ? Un sentiment tardif de paternité ? Ou un reflet de

Notre avis : 6 / 10 (2 notes)

Les assoiffées - QUIRINY Bernard

Couverture Les assoiffées

En 1970, la Belgique est le théâtre d'une révolution d'inspiration prétendument féministe, excluant les hommes de toute vie sociale et instituant une dictature d'un nouveau genre. En France cependant, des militants des causes extrêmes considèrent ce petit enfer totalitaire comme un modèle d'égalité. Quelques-uns, parmi les plus convaincus - d'où se détache la figure drolatique de Pierre-Jean Gould, intellectuel germanopratin -, seront conviés à un premier voyage

Notre avis : aucune note

L'Aventure ambiguë - HAMIDOU KANE Cheikh

Couverture L'Aventure ambiguë

De manière significative "L'aventure ambiguë", histoire d'un itinéraire spirituel, porte en sous-titre "récit". Ce qui frappe en effet le lecteur de ce livre, c'est le classicisme dû autant à la retenue du ton qu'à la portée universelle de la réflexion philosophique. Sans doute l'auteur oppose-t-il à la pensée technique de l'Occident, essentiellement tournée vers l'action, la pensée de l'Islam, repliée sur elle-même, mais au-delà de cette confrontation, c’est finalement le problème de l'existence qui est posé.

Passant de l'enseignement coranique des Diallobé à l'université française, le jeune Samba Diallo doit affronter l'exil et les brèches

Notre avis : aucune note

Affichage des avis de lecture 1 à 10 | Page 1 de 11