Nouvelles du Soudan - Collectif

Couverture Nouvelles du SoudanSoudan Indépendant depuis 1956, le Soudan moderne est l'un des pays les plus vastes du continent africain. Etymologiquement, son nom dérive de l'expression arabe Bilâd as-Sûdân, " le pays des Noirs ", qui désignait l'ensemble de l'Afrique saharienne à l'époque médiévale. Depuis au moins deux décennies, la diversité culturelle et religieuse (il est l'héritier des civilisations pharaonique, chrétienne et musulmane), mais aussi la dictature, la guerre civile et ses conséquences comme la misère et le sort des déplacés, se reflètent dans la production littéraire. Les auteurs des six nouvelles rassemblées ici sont d'origine arabe, nubienne, sudiste ou darfouri. Tous écrivent en arabe, mais mettent en scène des personnages venus des quatre coins du pays, avec leurs coutumes et leurs caractéristiques. Les faits évoqués sont souvent graves, mais l'habileté et l'élégance des auteurs, l'humour et le Style onirique de certains. qui n'est pas sans rappeler le réalisme magique sud-américain, les transforment en petits bijoux, témoins à la fois d'une dure réalité et d'une littérature qui ne demande qu'à être découverte.

Biographie de l'auteur

Collectif : 6 auteurs soudanais ; Ahmad Al-Malik, Stella Gaetano, Hisham Adam, Abdulaziz Baraka Sakin, Abbdelghani Karamallah, Rania Mamoun

Date première édition: octobre 2009

Editeur: Magellan & Cie

Genre: Nouvelle

Mots clés :

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Enregistré le: 19 septembre 2019



Gislaine
Appréciation de lecture
Nouvelles du Soudan
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #1 du : 19 septembre 2019
Le traducteur Xavier Luffin a eu la bonne idée de nous faire une petite présentation du Soudan et de la littérature en particulier. Ce petit livre d'une centaine de pages contient 6 nouvelles de 6 auteurs différents

Le Char d'assaut : c'est l'histoire d'un homme qui achète un char et voit peu à peu l'attitude de ses voisins changer. (Humour)

Des mondes inconnus sur la carte : deux enfants orphelins dans une grande ville (tendresse)

Lanji, la vendeuse de Merissa : Une jeune fille part pour la capitale alors que la guerre fait rage (dureté du quotidien)

Une femme du camp Kadis : Une femme qui doit travailler dur et aussi allaiter son enfant (courage et répression)

L’Âne du prédicateur : Un âne raconte sa dure existence et celle de ses parents (portrait de la société ?)

Histoires de portes : Toutes les portes sont de travers et cet arrivera t'il à les remettre d'aplomb ? (désespoir ?).

Recueil très intéressant. Dommage que les nouvelles soient si courtes, on a à peine le temps de faire connaissance avec le Soudan et les personnages.
A lire de belles plumes.

Extrait:
" Il naviguait dans les rues comme un bateau à la voile rapiécée, fendant les flots de cette mer de l’oubli, traçant sa route sur le temps qui s’écoule, ce temps meurtrier et meurtri à la fois "

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :