Avis de lecture » Les nouveautés

La Pâqueline ou les mémoires d'une mère monstrueuse - DUQUESNOY Isabelle

Couverture La Pâqueline ou les mémoires d'une mère monstrueuseMaudite année 1798 pour la Pâqueline ! D'abord le procès de son fils Victor, qui lui vaut une réputation ignominieuse. Et maintenant l'incendie de sa maison ! Réfugiée chez son rejeton, qui a fait fortune de son métier d'embaumeur et de trafics d'organes, exaspérée, elle accouche d'une idée diabolique : elle va lui jeter au visage les secrets dramatiques de son enfance, en couvrant les murs de ses écritures. Et ira jusqu'à le dépouiller de ses richesses...
Mais quelle est cette femme, qui suscite le dégoût autant que l'éclat de rire et l'émotion ?
Et quel est donc ce roman extraordinaire, qui marie finesse et outrance, méchanceté et tendresse, érudition et imagination – jusqu'à l'apothéose finale ? Un chef-d'œuvre étonnant et drôle, qui porte la patte d'un très grand écrivain, assurément.

Notre avis : 7 / 10 (2 notes)

Le Pain perdu - BRUCK Edith

Couverture Le Pain perdu"Il faudrait des mots nouveaux, y compris pour raconter Auschwitz, une langue nouvelle, une langue qui blesse moins que la mienne, maternelle."

En moins de 200 pages vibrantes de vie, de lucidité implacable et d’amour, Edith Bruck revient sur son destin : de son enfance hongroise à son crépuscule. Tout commence dans un petit village où la communauté juive à laquelle sa famille nombreuse appartient est persécutée avant d’être fauchée par la

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Les grandes oubliées : Pourquoi l'histoire a effacé les femmes - LECOQ Titiou

Couverture Les grandes oubliées : Pourquoi l'histoire a effacé les femmes

De tout temps, les femmes ont agi. Elles ont régné, écrit, milité, créé, combattu, crié parfois. Et pourtant elles sont pour la plupart absentes des manuels d'histoire.
" C'est maintenant, à l'âge adulte, que je réalise la tromperie dont j'ai été victime sur les bancs de l'école. La relégation de mes ancêtres femmes me met en colère. Elles méritent mieux. Notre histoire commune est beaucoup plus vaste que celle que l'on nous a apprise. "
Pourquoi ce grand oubli ? De l'âge des cavernes jusqu'à

Notre avis : 7.67 / 10 (3 notes)

Enfant de salaud - CHALANDON Sorj

Couverture Enfant de salaud

Depuis l’enfance, une question torture le narrateur :  - Qu’as-tu fait sous l’occupation ?
Mais il n’a jamais osé la poser à son père.
Parce qu’il est imprévisible, ce père. Violent, fantasque. Certains même, le disent fou. Longtemps, il a bercé son fils de ses exploits de Résistant, jusqu’au jour où le grand-père de l’enfant s’est emporté : « Ton père portait l’uniforme allemand. Tu es un enfant de salaud ! »
En mai 1987, alors que s’ouvre à Lyon le procès du criminel nazi Klaus Barbie, le fils apprend que le dossier judiciaire de son père sommeille aux archives départementales du Nord. Trois ans de la vie d’un « collabo »,

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

La Rose Blanche : Des étudiants contre Hitler - DELVECCHIO Beniamino

Couverture La Rose Blanche : Des étudiants contre Hitler

En 1942, un groupe d'étudiants en médecine de l'université de Munich, entraîné par Hans Scholl, va défier le pouvoir nazi en distribuant des tracts subversifs sous le nom de La Rose blanche. Le petit groupe d'étudiants, dont la propre sœur de Hans, Sophie, va faire trembler le régime en s'élevant contre la tyrannie et ses atrocités, au nom de la civilisation.

Biographie de l'auteur

Notre avis : 9 / 10 (1 note)

Ceux de 14 - GENEVOIX Maurice

Couverture Ceux de 14

Notre guerre... Vous et moi, quelques hommes, une centaine que j'ai connus... Je ne sais que cela, les gestes que nous avons faits, notre souffrance et notre gaîté, les mots que nous disions, les visages que nous avions parmi les autres visages, et votre mort.

1er août 1914 : la France décrète la mobilisation générale. Le 2 août, Genevoix, brillant normalien qui n'a pas 24 ans, rejoint le 106e régiment d'infanterie comme sous-lieutenant... Neuf mois plus tard, il est grièvement blessé et est réformé. Fin de la guerre pour le jeune Genevoix. Entre ce mois d'août 1914 et les trois balles qui l'atteignent, le 25 avril 1915 dans la Tranchée de Calonne, le jeune homme aura participé à la bataille de la Marne,

Notre avis : 7 / 10 (1 note)

Affichage des avis de lecture 1 à 6 | Page 1 de 1

1