Les Gens du Balto - GUENE Faiza

Couverture Les Gens du BaltoJusqu'à ce fameux samedi, il ne s'était jamais rien passé d'extraordinaire à Joigny-les-Deux-Bouts, petite bourgade tranquille en fin de ligne du RER. Yéva, minijupe et verbe haut, rêvait toujours d'une autre vie. Jacquot, son mari, chômeur, creusait une fosse dans le canapé à force de jeux télévisés. Leur fils Yeznig, déficient mental, recomptait ses dents après chaque repas. Son frère Tanièl, renvoyé du lycée pour avoir abîmé le conseiller d'orientation, peaufinait sa technique pour serrer les blondes. Bref, la routine pour ces habitués qui, un matin, découvrent le patron de " leur " bar, baignant dans son sang. Un drame ? Pas pour les gens du Balto. Avec ce roman choral, Faïza Guène dévoile de nouvelles facettes de son talent. Humour, justesse du trait, Les Gens du Balto confirme que cette jeune romancière n'est pas devenue une figure des lettres par hasard.

 Biographie de l'auteur

Faïza Guène, née en 1985, est une romancière et réalisatrice française d'origine algérienne. Elle est la cadette d'une famille de trois enfants. Elle a grandi et vit dans la cité des Courtillières à Pantin.
Au collège, elle participe aux ateliers de lecture et doit réaliser pour le journal de l'établissement un reportage sur l'association " Les engraineurs " qui propose aux jeunes du quartier un atelier d'écriture cinématographique. Elle réalise en 2002, son premier court-métrage, RTT qui raconte l'histoire de Zohra, mère célibataire joué par Mme Guène. Le film remporte 3 prix dans les festivals. 5 courts-métrages suivront et un documentaire sur le 17 octobre 1961.
Son premier roman, "Kiffe kiffe demain", a été l'une des meilleures ventes de l'année 2004. Elle publie en 2006 "Du rêve pour les oufs", puis, en 2008, "Les gens du Balto", aux éditions Hachette Littératures. En 2014, "Un homme, ça ne pleure pas" chez Fayard est lauréat du Prix littéraire des lycéens et apprentis de Bourgogne en 2015.
Faïza Guène est réalisatrice de plusieurs courts-métrages. Parmi ceux-ci, on notera : "La Zonzonnière" en 1999, "RTT et Rumeurs" en 2002 et "Rien que des mots" en 2004.

Date première édition: août 2008

Editeur: Hachette

Genre: Roman

Mots clés :

Notre avis : 7 / 10 (1 note)

Enregistré le: 15 janvier 2019



Marie-Claire
Appréciation de lecture
Les Gens du Balto
Appréciation : 7 / 10
Commentaire #1 du : 25 janvier 2019
J’avais lu Kiffe Kiffe demain du même auteur, paru en 2004. Doria, lycéenne de 15 ans dans le 9-3 raconte sa vie dans son quartier.C’est un roman écrit à la 1ère personne, en langage parlé, avec beaucoup beaucoup d’humour et qui en même temps évoque les problèmes sociaux sans misérabilisme.C’est un livre décapant, drôle, avec un ton très juste et j’ai beaucoup aimé.

Les gens du Balto, paru en 2008, sont dans la même veine . L’auteur se met dans la peau de chaque personnage et crée sa personnalité dans une langue parlée, celle de Joigny- les- Deux Bouts.. Chaque chapitre correspond au témoignage de l’affaire du meurtre du patron du Balto, même le mort a voix au chapitre ! J’ai moins aimé car les personnages sont un peu caricaturaux:le patron misogyne et raciste, la blonde mythomane, le jeune frimeur etc
A lire tout de même pour le style plein de verve et faussement simple et pour la critique de la société intéressante.

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :