Le Garçon - MALTE Marcus

Couverture Le Garçon

Prix Femina 2016 - Il n'a pas de nom. Il ne parle pas. Le garçon est un être quasi sauvage, né dans une contrée aride du sud de la France. Du monde, il ne connaît que sa mère et les alentours de leur cabane. Nous sommes en 1908 quand il se met en chemin - d'instinct. Alors commence la rencontre avec les hommes : les habitants d'un hameau perdu, Brabek l'ogre des Carpates, philosophe et lutteur de foire, l'amour combien charnel avec Emma, mélomane lumineuse, tout à la fois soeur, amante, mère. "C'est un temps où le garçon commence à entrevoir de quoi pourrait bien être, hélas, constituée l'existence : nombre de ravages et quelques ravissements." Puis la guerre, l'effroyable carnage, paroxysme de la folie des hommes et de ce que l'on nomme la civilisation. Itinéraire d'une âme neuve qui s'éveille à la conscience au gré du hasard et de quelques nécessités, ponctué des petits et grands soubre-sauts de l'Histoire, le Garçon est à sa façon singulière, radicale, drôle, grave, l'immense roman de l'épreuve du monde.

Biographie de l'auteur

Marcus Malte est né en 1967 à La Seyne-sur-Mer. Il est l'auteur de plusieurs romans et recueils de nouvelles dont Garden of Love (récompensé par une dizaine de prix littéraires, notamment le Grand Prix des lectrices de Elle, catégorie policier) et, plus récemment, les Harmoniques.


Date première édition: août 2016

Editeur: Zulma

Genre: Roman

Mots clés :

Notre avis : 6.25 / 10 (4 notes)

Enregistré le: 28 janvier 2017



Marie-Claire
Appréciation de lecture
Le Garçon
Appréciation : / 10
Commentaire #4 du : 31 mai 2017
Le héros est un enfant sauvage et mutique avec lequel nous allons balayer trente ans d'histoire :1908 à 1938 .
C'est un roman très original, un roman d'apprentissage et aussi philosophique qui regarde notre monde d'un oeil candide , celui du garçon.
Marinette
Appréciation de lecture
Le Garçon
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #3 du : 17 avril 2017
L'histoire se passe sur 30 ans de 1908 à 1938. Éveil à la civilisation d'un enfant mutique. Originalité, initiations faites de rencontres. Un style poétique, prodigue, érudit. Une belle histoire d'amour et un discours anti guerre. J'ai beaucoup aimé et pour autant que je puisse en juger, ce livre méritait bien un prix ! Autant que ce soit le Femina .
"Et déjà un autre été s'installe et sans doute tiendra-t-il ses promesses. Car l'univers n'a cure de nos maux. Ni nos peines ni nos tourments n'arrêteront le temps. Et si la nature se recueille, plus florissante encore, sur les tombes de nos morts, c'est qu'il n'y a pas de plus fertile terreau que celui des larmes versées et des chairs pourrissantes."
Geneviève
Appréciation de lecture
Le Garçon
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #2 du : 10 avril 2017
Le" Garçon" un peu sauvage au début du roman nous entraîne avec lui dans sa découverte de la vie ,du monde
de l 'amour ,de la guerre

Roman très bien écrit et captivant
petit bémol le chapitre sur l 'amour un peu long avec des détails pas vraiment utiles .

A LIRE
Michel G.
Appréciation de lecture
Le Garçon
Appréciation : 9 / 10
Commentaire #1 du : 30 janvier 2017
Le voilà LE LIVRE de la dernière rentrée littéraire !
Un gros pavé (env. 570 pages) qui se déguste lentement.
Une belle écriture qui se modifie en fonction de la trame du roman et des idées originales qui nous montrent l'évolution, la tentative d'adaptation de ce Garçon à la civilisation qu'il découvre. Un roman magnifique, surtout dans sa première partie déroutante, inventive, drôle. Quel vocabulaire !
Et dire que ce roman a échappé à tout le monde sauf au jury du prix Femina. Merci Mesdames pour votre discernement.
"Le Garçon", un roman que l'on n'oublie pas (contrairement à nombre de ses contemporains) dès qu'on l'a refermé.
Coup de cœur !

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :