La fonte des glaces - BAQUE Joel

Couverture La fonte des glacesLouis, un retraité taciturne, ancien charcutier, veuf à la vie tranquille et ordonnée, devient malgré lui une icône planétaire de l’écologie au terme d’un parcours commencé dans une brocante – où il découvre un manchot empereur pour lequel il va éprouver un irrésistible coup de foudre – qui se poursuit en Antarctique, puis dans le grand Nord et se termine dans le port de Toulon où Louis, juché sur un iceberg transporté là à grands frais par un fabricant de boissons à base de glace polaire fondue, devient un plaidoyer vivant, et contradictoire, contre la fonte de la banquise.
Dans ce roman, la fonte des glaces est celle de la banquise, comme on l’a vu, mais aussi celle d’un homme dont l’existence, jusqu’alors gelée, sans but, reprend son cours, un cours imprévisible, aventureux et mouvementé, drôle, mais grâce auquel sont aussi posées des questions importantes. Il est encore, ce roman, celui de l’épanouissement du grand talent de Joël Baqué, d’une écriture à la fois évidente, simple et riche, pleine de trouvailles. Il est aussi celui d’une imagination parfois joliment délirante, pleine d’humour et généreuse.

Biographie de l'auteur

Né en 1963 à Béziers, Joel Baqué est poête et romancier. Il vit et travaille en région parisienne. "Aire du mouton" est son premier roman publié chez POL.

Date première édition: août 2017

Editeur: POL

Genre: Roman

Mots clés :

Notre avis : 7.33 / 10 (3 notes)

Enregistré le: 31 mars 2018



Marie-Claire
Appréciation de lecture
La fonte des glaces
Appréciation : 7 / 10
Commentaire #3 du : 14 avril 2018
Un retraité charcutier veuf s’ennuie dans son train-train quotidien.
Un jour, poussé par un élan irraisonné, il achète un manchot empereur empaillé dans une brocante.C’est le coup de foudre ! A partir de là, tout bascule !
Il s’entoure de manchots empereurs pour lesquels il aménage son grenier en banquise , après s’être documenté sur leur mode de vie.
Ensuite, il part en Antarctique, puis avec des chasseurs d’icebergs et enfin, il se retrouve chef d’un mouvement contre le réchauffement climatique, lui qui n’a aucun charisme, aucune fibre militante !
C’est une histoire complètement loufoque , dans un style plein d’humour, de jeux de mots .
Louis, les situations, tout est cocasse et c’est une manière originale de traiter de sujets sérieux. Un livre qui nous réjouit et ce n’est pas courant !
Michel-Henri
Appréciation de lecture
La fonte des glaces
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #2 du : 11 avril 2018
J’ai aimé ce roman qui fait la part belle à la fantaisie débridée sur le mode fable car on peut en tirer une morale ou plutôt des morales. L’idée de prendre pour héros un paisible retraité, est ingénieuse . Elle permet de très bonnes pages humoristiques sur la biographie d’un quidam quelconque où l’on s’aperçoit qu’un vie ordinaire, c’est comme les fourmis de dix-huit mètres, ça n’existe pas.
Mais, malgré tout, il s’ennuie notre retraité et on sent très vite qu’il nous couve quelque chose d’extraordinaire, quelque chose qui devra donner un sens à sa vie, à la deuxième partie de sa vie, celle sans Lise, son épouse, qu’il aimait tendrement et passionnément.
Cette rencontre avec un manchot empereur m’a irrésistiblement fait penser aux Racines du ciel de Romain Gary. Je ne sais pas si l’inspiration est assumée par l’auteur mais en tout cas les mêmes ingrédients y sont. Un homme se prend de passion pour une cause et s’installe alors comme une ambiguïté : on ne sait plus si c’est la cause le plus important ou la passion, à moins que ce ne soit les deux. Peut-être les grandes causes ont-elles besoin d’hommes passionnés pour naître et certains hommes ont besoin de grandes causes pour exister.
On se demande bien de quel bois ils sont faits ces hommes ordinaires qui tout à coup sont prêts à tous les sacrifices, y compris d’eux-même, pour défendre quelque chose qui les dépasse et finira par les engloutir. Ce dont ils sont conscients dès le départ. C’est un choix assumé.
Beaucoup plus que dans le roman de Gary, il y a ici de l’ironie sur notre époque, sur la façon dont n'importe quel événement est transformé en une bouillie insipide par les médias qui s’emparent de tout en le déformant et le dévoyant pour faire de l’audimat et faire vendre.
CORRE CATHERINE
Appréciation de lecture
La fonte des glaces
Appréciation : 7 / 10
Commentaire #1 du : 09 avril 2018
Livre très original dénonçant la fonte des glaces, le mercantilisme (vendre des icebergs par exemple.
Bien écrit.
Par contre à des moments j'ai décroché mais il vaut le coup d'être lu.
.

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :