Le Chinois - MANKELL Henning

Couverture Le ChinoisPar un froid matin de janvier 2006, la police de Hudiksvall, dans le nord de la Suède, fait une effroyable découverte. Dix-neuf personnes ont été massacrées à l'arme blanche dans un petit village isolé. La policière Vivi Sundberg penche pour l'acte d'un déséquilibré. Mais la juge de Helsingborg, Birgitta Roslin, qui s'intéresse à l'affaire car les parents adoptifs de sa mère sont parmi les victimes, est persuadée que ce crime n'est pas l'œuvre d'un fou. Elle mène une enquête parallèle à partir d'un ruban de soie rouge trouvé sur les lieux qui raconte une tout autre histoire et l'entraîne dans un voyage vers d'autres époques et d'autres continents, et surtout en Chine, cette nouvelle superpuissance en pleine expansion sur la scène mondiale. À son insu, Birgitta Roslin est prise dans l'engrenage d'une machination géopolitique qui finira par mettre sa vie en danger.

Biographie de l'auteur

Henning Mankell (1948-2015) est un romancier et dramaturge suédois.
Ses parents ont divorcé alors qu'il avait un an. Sa mère partie, il est élevé par son père, juge d'instance. Il intègre la marine marchande, vit à Paris puis en Norvège. À dix-sept ans, il écrit déjà des pièces de théâtre et travaille comme assistant à la mise en scène, à vingt ans. En 1972, il découvre l'Afrique, d'abord en Guinée-Bissau puis en Zambie. Il partage ensuite sa vie entre la Suède et le Mozambique où il vit en alternance depuis 1985 et dirige une troupe de théâtre à Maputo, le "Teatro Avenida", depuis 1996.
Après quelques romans, il développe sa carrière d'écrivain pour se consacrer au théâtre en signant de nombreuses pièces pour la scène et pour la radio. Dès 1990, il se lance en parallèle dans l'écriture d'ouvrages de littérature d'enfance et de jeunesse.

Mankell ne connaît toutefois une renommée internationale que grâce à la série policière des enquêtes de l'inspecteur Kurt Wallander, du commissariat d'Ystad, une ville de Scanie. Le personnage est inventé en mai 1989, et apparaît la première fois dans "Meurtriers sans visage" publié en 1991.
Ses romans policiers, traduits dans une trentaine de langues, lui valent une immense célébrité. Il reçoit le prix Nils Holgersson en 1991. Il devient le premier lauréat du prix Clé de verre en 1992 avec le roman "Meurtriers sans visage". En 2000, il reçoit le prix Mystère de la critique pour le roman "Le guerrier solitaire" (1995). Mankell est également double lauréat du prix du meilleur roman policier suédois, lauréat du Grand prix de l’Académie suédoise, Deutsche Krimi-Preis allemand, CWA Gold Dagger anglais.

Henning Mankell est l’auteur tout aussi remarqué de dix romans qui ont trait à l’Afrique, à des questions de société et aux mystères de l’âme humaine, notamment "Les chaussures italiennes" (2006) qui ont enthousiasmé les lecteurs.
En janvier 2010, le classement de plusieurs magazines dédiés à l'édition, dont Livres-Hebdo en France et The Bookseller en Grande-Bretagne, le place à la neuvième place des écrivains de fiction les plus vendus en Europe en 2009. Entre 2008 et 2010, une série télévisée met en scène Wallander, interprété par Kenneth Branagh. Son dernier ouvrage non romanesque "Sable mouvant. Fragments de ma vie" (2015) est paru peu avant sa mort.

Il a été le gendre du réalisateur Ingmar Bergman dont il a épousé la fille Eva, chorégraphe.

Date première édition: octobre 2011

Editeur: Points

Genre: Policier , Roman

Mots clés :

Notre avis : 8 / 10 (2 notes)

Enregistré le: 15 avril 2020



CORRE CATHERINE
Appréciation de lecture
Le Chinois
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #2 du : 08 mai 2020
j'ai apprécié le style et l'intrigue qui mélange plusieurs pays: la Chine, le Mozambique. L'auteur aborde aussi le thème de la colonisation : chinois déportés et mourant en masse pour construire le train américain en 1864. Il s'appelait le Central Pacific. Des tunnels furent creusés dans le Nevada. Ce livre aborde également le tournant économique de La Chine et la corruption de ses dirigeants. Bref un ouvrage intéressant et palpitant
Marie-Claire
Appréciation de lecture
Le Chinois
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #1 du : 15 avril 2020
Corona virus oblige, j’ai tout de suite repéré ce roman au titre prédestiné qui attendait sagement au grenier. Je connais mal l’auteur à la renommée internationale et apprécié des amateurs de polars suédois. Ça a été une belle découverte.

Je me suis laissée emporter par ces 3 histoires imbriquées les unes dans les autres et qui nous font voyager dans l’espace et dans le temps : la Suède, la Chine, les États-Unis, le Mozambique, du 19ème siècle à notre époque ! Un bonheur à l’heure du confinement !

En plus de l’intrigue policière, on apprend beaucoup sur l’Histoire, par exemple sur les travailleurs chinois quasi esclaves qui ont construit le chemin de fer aux États-Unis ou encore sur la politique chinoise actuelle. Le seul bémol, c’est la facilité avec laquelle le juge qui mène l’enquête parallèle trouve les preuves .

Un auteur à lire ou relire .

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :