La chaise numéro 14 - JUHEL Fabienne

Couverture La chaise numéro 14

À la fin de la seconde guerre mondiale, à Saint-Brieuc, la jeune Maria Salaun est tondue par son ami d'enfance, Antoine, pour avoir vécu une histoire d'amour avec un officier allemand. Le commando de maquisards, débarquant dans une Jeep de l'armée américaine, impose à la jeune fille l'humiliation publique, en l'asseyant sur une chaise de bistrot, dans la cour de l'auberge de son père, devant la foule friande de spectacle.
Maria n'oppose aucune résistance, sauf celle de se présenter devant eux pieds nus, dans une robe de mousseline blanche, sa flamboyante chevelure rousse déployée. Sans pleurer ni baisser les yeux, elle se laisse tondre. Mais la honte va bientôt passer dans l'autre camp. Six noms sont sur sa liste...

Biographie de l'auteur

Fabienne Juhel, née en 1965, a grandi dans la campagne bretonne près de Saint-Brieuc, au milieu des bois, entourée de plumes, d'animaux sauvages et de mégalithes.
Elle obtient son doctorat de Lettres en 1993 avec une thèse sur le poète des Amours jaunes, Tristan Corbière; publie des articles dans la revue Skol Vreizh.
En 1995, elle est nommée commissaire de l'exposition qui célèbre la naissance du poète, et est chargée, en 2006, du contenu du site officiel Tristan Corbière par la ville de Morlaix.
Elle enseigne les Lettres dans un lycée dans les Côtes-d'Armor, après avoir été chargée de cours à l'Université de Rennes 2. À la demande du littéraire.com, elle a fait paraître en ligne une nouvelle intitulée "Comme une image" dans le cadre de la manifestation "Lire en fête 2005".
"La Verticale de la lune", son premier roman, a paru chez Zulma en août 2005.
"À l’angle du renard" (Rouergue, 2009), Prix Ouest-France Étonnants Voyageurs 2009 .
Dans "La chaise numéro 14", elle explore l'âme ébranlée d'une jeune femme tondue à la Libération.

Date première édition: mars 2015

Editeur: Babel

Genre: Roman

Mots clés :

Notre avis : 9 / 10 (1 note)

Enregistré le: 12 juin 2020



claudine
Appréciation de lecture
La chaise numéro 14
Appréciation : 9 / 10
Commentaire #1 du : 11 octobre 2020
Ce roman abordant un sujet douloureux, de l'amour en temps de guerre, est traité avec beaucoup de délicatesse.

Il pourrait avoir pour titre "Vengeances" avec un S puisqu'au final c'est d'une double vengeance dont il s'agit.

J'ai apprécié ce livre dont le personnage central est à la fois douceur et détermination afin d'obtenir le pardon de chacun de ses bourreaux.

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :