Le carré des indigents - PAGAN Hugues

Couverture Le carré des indigents

Prix Landerneau Polar - 2022. Dans "Le Carré des indigents", nous retrouvons l’inspecteur principal Claude Schneider, protagoniste récurrent des romans d’Hugues Pagan. Nous sommes dans les années 1970, peu avant la mort de Pompidou et l’accession de Giscard au pouvoir. Schneider est un jeune officier de police judiciaire, il a travaillé à Paris et vient d’être muté dans une ville moyenne de l’est de la France, une ville qu’il connaît bien. Dès sa prise de fonctions, un père éploré vient signaler la disparition de sa fille Betty, une adolescente sérieuse et sans histoire. Elle revenait de la bibliothèque sur son Solex, elle n’est jamais rentrée. Schneider a déjà l’intuition qu’elle est morte. De fait, le cadavre de la jeune fille est retrouvé peu après, atrocement mutilé au niveau de la gorge.

 

 Biographie de l'auteur

Hugues Pagan, né en 1947 à Orléansville en Algérie, est un ancien flic qui est définitivement passé à l'écriture.

En 1973, il participe à un concours administratif et est reçu inspecteur de police, une fonction qu'il occupe pendant une dizaine d'années.
Plusieurs polars sont à son actif, mais aussi des collaborations à des scenarii (télévision et cinéma). Il a aussi participé à la création de séries télé (M6) avec Olivier Marchal (36, Quai des Orfèvres) ancien flic lui aussi.
Il a été élevé au rang de Chevalier des arts et des lettres en 1998.

Date première édition: janvier 2022

Editeur: Rivages

Genre: Policier

Mots clés :

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Enregistré le: 06 janvier 2024



pomah
Appréciation de lecture
Le carré des indigents
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #1 du : 07 janvier 2024
L'inspecteur SCHNEIDER ne pourra pas laisser ce père éploré , seul, à la recherche de sa jeune fille, car tous les 2 ont l'intuition qu'elle est morte. L''enquête commence pour retrouver celle dont MATHIAS dit :" petit visage de chaton ébouriffé"
expression qui martèle l'esprit du flic, sombre, dont le seul regard suffit à terrasser un collègue ou un suspect...

jalousé par sa hiérarchie, admiré par ses hommes, et tellement mystérieux....si différent de la police de l'époque, qui braille un peu trop fort - nous sommes en 1973.

lorsqu'une autre affaire viendra se rajouter à la première, ce qui explique 444 pages.

la brutalité de ces deux enquêtes et des différents coupables superposeront les moments bouleversants de la vie privée de ce flic hors norme.


c'est un polar atypique - qui sort des sentiers battus -

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :