Blanc autour - LUPANO Wilfrid

Couverture Blanc autour1832, Canterbury. Dans cette petite ville du Connecticut, l’institutrice Prudence Crandall s’occupe d’une école pour filles. Un jour, elle accueille dans sa classe une jeune noire, Sarah.
La population blanche locale voit immédiatement cette "exception" comme une menace. Même si l’esclavage n’est plus pratiqué dans la plupart des États du Nord, l’Amérique blanche reste hantée par le spectre de Nat Turner : un an plus tôt, en Virginie, cet esclave noir qui savait lire et écrire a pris la tête d’une révolte sanglante. Pour les habitants de Canterbury, instruction rime désormais avec insurrection. Ils menacent de retirer leurs filles de l’école si la jeune Sarah reste admise.

Biographie de l'auteur

Wilfrid Lupano, né en 1971,  est un scénariste de bande dessinée français.
Après un baccalauréat de littérature, ainsi qu'une année de philosophie à la Sorbonne, il passe une licence d'anglais. La bande dessinée a toujours fait partie de sa vie, mais c'est par une pratique assidue du jeu de rôle en tant que maître de jeu qu'il s'est forgé de réelles compétences en matière d'imaginaire et de narration.
Dans un des bars où il travaillait pour payer ses études, il rencontre Roland Pignault et Fred Campoy, avec qui il fait ses premières armes comme scénariste, en développant avec eux un personnage dans l'Amérique du XIXe siècle: ainsi est né "Little Big Joe" (2001-2002).
Il est le scénariste, entre autres, de "Alim le tanneur" (2004-2009), "L'assassin qu'elle mérite" (2010-2016), "L'homme qui n'aimait pas les armes à feu" (2011-2017).
Son album "Le Singe de Hartlepool" (dessins Jérémie Moreau) a été distingué par le Prix des libraires BD 2013 et le Prix littéraire 2014 des Lycées et apprentis de la Région Paca. "Ma révérence" (dessins Rodguen), paru chez Delcourt en 2013, a quant à lui obtenu le Fauve du Polar au Festival international de la BD d'Angoulême 2014.
Il obtient le prix des Libraires de BD 2014, le prix de la BD Fnac Belgique 2015, et le Prix du public Cultura au festival d'Angoulême 2015 pour "Les vieux fourneaux, tome 1", avec Paul Cauuet aux dessins. Le prix de la BD Fnac 2015 est attribué à "Un océan d'amour", avec Grégory Panaccione aux dessins, traduit en 2018 inversion américaine et nominé aux Eisner Awards 2019.
"Les vieux fourneaux" a été adapté au cinéma, en 2018, avec Pierre Richard, Eddy Mitchell et Roland Giraud. Le 5ème tome sort fin 2018 tandis que le tome 4 reçoit le Prix Saint-Michel Humour. La même année, "Quand le cirque est venu" est couronné du Prix Tibet du salon du livre jeunesse de Troyes.
Wilfrid Lupano réside à Pau.
     
Stéphane Fert est un scénariste, dessinateur et coloriste français de bandes dessinées.
Après un passage aux Beaux-Arts et quelques années d’études dans l’animation, il travaille aujourd'hui dans l’illustration et la bande dessinée. Ses influences en dessin vont de Mary Blair à Mike Mignola, en passant par Lorenzo Mattotti, Alberto Breccia, Frederik Peeters, Art Spiegelman, Cyril Pedrosa ou encore Taiyô Matsumoto.
La peinture a également une place très importante dans ses inspirations : Gauguin, Matisse ou encore Cézanne.
En 2016, Stéphane Fert est l'auteur de "Morgane", avec Simon Kansara (Delcourt), un album remarqué par la presse et les professionnels.
Il publie, en 2017, "Quand le cirque est venu" avec Wilfrid Lupano au scénario puis "Peau de mille bêtes".

Date première édition: janvier 2021

Editeur: Dargaud

Genre: Bande dessinée

Mots clés :

Notre avis : 10 / 10 (1 note)

Enregistré le: 11 février 2021



Marie-Claire
Appréciation de lecture
Blanc autour
Appréciation : 10 / 10
Commentaire #1 du : 17 février 2021
Coup de coeur pour cette BD historique, inspirée de faits réels. En 1832, dans le Connecticut, état non-esclavagiste, les Noirs sont libres mais exclus de la citoyenneté. Pour mémoire, l’abolition de l’esclavage aux Etats-Unis sera voté en 1865.
Une jeune femme quaker,donc opposée à l’esclavage et convaincue de la nécessité de l’éducation, a fondé une école pour jeunes filles. C’était déjà audacieux car à quoi sert d’instruire des filles puisqu’elles deviennent des épouses ? En accueillant Sarah, une jeune fille noire, Prudence Crandall s’attire immédiatement l’hostilité de la communauté blanche qui lui retire ses élèves. Elle résiste et décide d’ouvrir son école aux jeunes filles noires. L’hostilité fait bientôt place à la haine ...
Si le sujet de la BD est violent, les dessins sont simples et les couleurs douces, cela crée un contraste, un décalage, on pense d’ailleurs aux BD pour enfants. Parfois, certaines pages ne contiennent que des illustrations sans texte et c’est très beau, très poétique.
Beaucoup de sujets sont abordés , ceux qui tiennent à coeur à la romancière Toni Morrison ,de manière très différente mais tout aussi bouleversante.

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :